Janvier – Février 2017

kikkNuméro 417

Janvier – Février 2017

L’humeur de Claude Bureau

PRINTEMPS EN BLEU

Une jolie fleur à floraison printanière, qui se plante à l’automne au jardin ou en jardinière, mériterait d’être aujourd’hui mieux utilisée… le Myosotis.
Cette plante de la famille de la bourrache est cultivée généralement en bisannuelle, mais aussi en sol bien drainant afin de résister aux hivers humides. Elle peut être vivace.
Parmi les nombreuses espèces et variétés offertes par les « horticulteurs – fleuristes », le myosotis sylvatica et la variété ultramarine (très compact aux fleurs bleu indigo foncé) sont les plus appréciés.
Les petites feuilles velues du myosotis semblent avoir davantage impressionné les botanistes que ses beaux yeux bleus, car en latin le myosotis signifie « oreilles de souris ».
Généralement les myosotis forment des touffes ne dépassant guère 30 cm de hauteur. Elles portent d’avril à juin de très nombreuses grappes de petites fleurs bleues, étoilées d’un œil jaune. Le bleu est le coloris
le plus répandu mais il en existe de nombreux cultivars à fleurs blanches et à fleurs roses. Redécouvrons ces fleurs qui ont enchanté nos grands-mères !!! Les myosotis s’associent très bien avec les pâquerettes, les pensées, les primevères et les plantes bulbeuses comme les narcisses et les tulipes.
Ils sont du plus bel effet en bordure d’allée, de plate-bande ou en fond de massif ; au potager on peut également les contre-planter dans les choux (ce serait une excellente plante compagne). Les variétés naines sont recommandées pour la culture en pot et en jardinière. Les variétés plus hautes peuvent être utilisées pour la fleur coupée ou la réalisation de beaux bouquets printaniers.
On peut semer les myosotis de juin à août, en sol léger bien travaillé et ombré pour une plantation à l’automne voire au printemps suivant…
Mais je vous conseille de vous procurer en jardinerie ou sur les marchés de jeunes plants repiqués en godet ou offerts en mini-mottes dans les catalogues spécialisés.
Sous nos climats, dans la nature, il existe une dizaine d’espèces de myosotis dites « sauvages » agréablement parfumées, autrefois utilisées en infusions légèrement soporifiques… ce qui leur a valu le nom d’herbe
d’amour.
Myosotis des Alpes, myosotis des champs, myosotis des bois ou myosotis « queue de scorpion » font partie de la biodiversité de notre patrimoine végétal. Si, par chance, ils colonisent spontanément votre
jardin, réservez-leur un bon accueil !

Claude BUREAUX – Maître jardinier
sur France Info les samedis et dimanches / 5h45 – 7h17 – 11h55

Au sommaire de ce numéro :

 

LE BILLET DE CLAUDE BUREAUX
Printemps en bleu

LE COIN ASSOCIATIF
La reprise des formations de « Jardiniers Formateurs » du CNJCF
Concours national des jardins potagers – Palmarès 2016
Fil rouge : La certifi cation des centres de jardins continue !

LE JARDINAGE ÉCO-RESPONSABLE
Sol calcaire : la mauvaise réputation
Faut-il nourrir les papillons
Les abris à insectes

LE COIN LOISIRS
Le Vastérival, le jardin d’une passion

LE COIN POTAGER
Découvrez les collections de légumes
Les chicorées
Petit mais costaud : le chou de Bruxelles
Culture de l’échalote et de l’ail

LE COIN AGRÉMENT
Vos bulbes de tigridia en hiver
(Re)découvrez les phlox !
Les Éditeurs de plantes
Le cyclamen, une fleur d’hiver par excellence

LE COIN DES PETITS JARDINIERS
Jeanne fabrique un vase à Jacinthes

LES PETITS PLATS 

LES TRAVAUX DE SAISON

BOUQUET DE SAISON
100% nature

LE COIN VERGER
Les poires se mènent en bateau

LE COIN MATÉRIEL
Faites le plein d’énergie !

LE COIN BIBLIO

LE CALENDRIER LUNAIRE ANNUEL

LE CALENDRIER LUNAIRE 

LE COIN DES INFOS

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire