En août

Travaux de saison : août

 

En août/septembre, c’est le moment de se projeter dans le jardin de l’année prochaine. C’est l’époque de la récolte des graines potagères, moyen économique de conserver une variété de légume ou de fleur, parfois introuvable chez les producteurs officiels. À condition d’être vigilant en termes de qualité sanitaire, de maturité, d’hygrométrie….

Au potager

Tomates

– Luttez contre les vers du sol avec les nématodes avant de repiquer les salades, choux, poireaux…
– Cueillez régulièrement les tomates à maturité. Enlevez les feuilles du bas et celles qui les masquent du soleil. Cette opération limite également l’attaque des maladies. Renouvelez le paillage d’orties.
– Semez la mâche sur sol dur que vous garderez humide. Surveillez les attaques de limaces.
– Semez navets d’hiver, salades d’arrière-saison, épinards, radis roses et noirs, oignons blancs (après le 15 août), oseille, choux de printemps…
Au sud de la Loire continuez à semer des haricots.
– Taillez et récoltez les melons, courgettes, aubergines, potirons, potimarrons, pâtissons… Supprimez les branches secondaires improductives des courges et potirons, isolez les fruits du sol.
– Plantez les stolons des fraisiers sélectionnés pour créer de nouvelles planches.
– Récupérez les larves de hannetons pour les mettre sur le tas de compost (ils restent en place 3 ans et réduisent le compost, par contre n’oubliez pas de tamiser le compost avant utilisation pour les récupérer).
– Après la récolte des pommes de terre, griffez et semez un engrais vert qui sera broyé à l’automne

En agrément

Pivoine

– Bouturez les pélargoniums, géraniums, fuchsias, héliotropes, rosiers, aucubas, buddleias, hortensias, genêts, lauriers, buis, anthémis… Pensez à tremper la bouture dans l’hormone de bouturage.
– Préparez le terrain pour les prochaines pelouses.
– Plantez les iris, lis et pivoines.
– Activez le compost par adjonction de produits forts en azote ou de bactéries préférables à l’ammoniaque.
– Nourrissez les rosiers par un engrais spécifique. Les arroser fortement durant ce mois de chaleur.
– Supprimez les boutons latéraux sur les tiges de dahlias si vous voulez de grosses fleurs, il en est de même avec les soucis, roses, chrysanthèmes. Tuteurez les dahlias et les glaïeuls.
– Divisez les touffes de vivaces. Marcottez les rhododendrons.
– Semez les fleurs de rocaille, gentianes, anémones…
Repiquez les bisannuelles.
– Surveillez les buis et traitez au bacillus thuringiensis à l’apparition des chenilles de pyrale (3e génération)

Au verger
– Préparez votre local de conservation des fruits, nettoyez et désinfectez les clayettes au sel de cuivre ou au sel de bore.
Vérifiez que les rongeurs ne pourront pas entrer pour faire ripaille.
– Retirez les sachets sur les fruits protégés pour qu’ils mûrissent au soleil. Amusez-vous à « tatouer » vos fruits en maintenant en place un pochoir de papier au dessin choisi qui fera écran au soleil, le dessin apparaîtra en plus clair.
– Arrosez les arbres à noyaux dont la récolte est terminée. Bassinez avec de l’eau pure après le coucher du soleil. La sécheresse leur est préjudiciable.
– Cueillez les premières poires et cirez les queues pour une meilleure conservation.
– Effeuillez la vigne au-dessus des grappes.

– Marcottez la vigne, le mûrier et l’actinidia.
– Taillez les framboisiers et les arbres à petits fruits.

Dicton : Quiconque en août s’endormira, en janvier s’en repentira.

 

Texte : Didier Sagon

Please follow and like us:

Laisser un commentaire