En décembre

Travaux de saison : Décembre

« Les arbres les plus vieux ont les fruits les plus doux » disent nos anciens. Il n’y a plus beaucoup d’activités au potager, alors bichonnez-les, ils vous le rendront bien.

Au potager

Choux de Bruxelles

– Nettoyer le potager : enlever les herbes indésirables, restes de légumes. Continuer les labours.
– Entretenir et affûter les outils. Prendre soin des manches.
– Cueillir les choux de Bruxelles après un premier gel, ils n’en sont que meilleurs.
– Laisser en terre les poireaux, buttés et paillés. Les extraire s’ils ne sont pas trop gelés et les consommer au fur et à mesure des besoins. Surveiller la présence de nuisibles sous le paillis : limaces, mulots…
– Semer carottes courtes et mi-longues, radis, laitues pommées de printemps, poireaux, dans un châssis ou sous tunnel, sur un sol chauffé par une couche de fumier ou par une résistance électrique. Protéger par des cloches ou châssis froids les condimentaires : estragon, oseille, persil… Ouvrir par beau temps les tunnels de protection.
– Dégermer les pommes de terre. Éliminer les tubercules pourris ou douteux.
– Recouvrir les pissenlits pour les faire blanchir. Récolter les premières endives.

En agrément :

Plantation d’un arbre

– Eviter de fouler les pelouses et planches enneigées, si possible.
– Labourer les pelouses qui doivent être renouvelées en éliminant les racines des mauvaises herbes.
– Poser un fagot à la surface des bassins empoissonnés pour laisser respirer les poissons. S’assurer qu’à cet endroit la glace ne prend pas.
– Planter encore les rosiers par temps hors-gel. Butter les plants pour protéger la greffe, envelopper les rosiers tiges, les arums…
– Abaisser progressivement la température de la serre.
– Réviser la tondeuse à gazon et autres équipements mécaniques et électriques.
– Préparer les treillages, auvents, claies, étiquettes, échalas, clôtures.
– Surveiller les bulbes en conservation.
– Bouturer les plantes d’appartement. Poudrer d’hormones
d’enracinement l’extrémité de rameaux de 10 cm prélevés sur des pousses d’extrémité et les piquer dans de la tourbe.

 

Au verger :

– Continuer les plantations des arbres et arbustes fruitiers s’il ne gèle pas, sans oublier la pose des tuteurs.
– Bénéficier des qualités isolantes de la neige vis-à-vis d’un vent glacial; mais secouer la neige sur les arbres s’il y a risque de casse due à son poids. Secouer la neige sur les persistants.
– Éliminer le gui qui est un parasite pour les arbres supports. Creuser l’arbre, et le couvrir avec du mastic à cicatriser.
– Surveiller le fruitier et éliminer tous les fruits abîmés. Aérer le local car les fruits produisent du gaz carbonique qui contrarie la maturation normale et de l’éthylène qui, au contraire, l’accélère. Surveiller l’hygrométrie.
– Nettoyer les arbres des mousses, lichens, vieilles écorces mortes qui abritent des insectes parasites et traiter aux huiles qui empêchent le développement des larves. Traiter les arbres à noyaux à la bouillie bordelaise contre la moniliose.
– Élaguer les arbres de plein vent, effectuer la taille d’hiver des arbres à pépins sauf s’il gèle ou il neige. Arracher les vieux arbres et les brûler s’ils sont malades.
– Prélever les rameaux sur lesquels seront pris les greffons destinés aux greffes de printemps. Semer les pépins de pommes et poires dans des pots remplis de sable posés au pied d’un mur au nord tout l’hiver.

DICTON :

Belle nuit en hiver
jour qui suit souvent couvert

 

Texte : Didier SAGON

Photos : Stocklib

Please follow and like us:

Laisser un commentaire