En février

TRAVAUX DE SAISON : février

 

On disait : « Si le soleil luit à la Sainte Eulalie, pommes et cidre à la folie. »
Voilà 10 jours que la Chandeleur est passée mais je vais me refaire des crêpes accompagnées de cidre pour me réchauffer après une belle promenade en forêt. Le cidre, bien sûr, consommé avec modération.

Au potager

Rhubarbe

– Enfouissez les engrais verts.
– Plantez l’ail de couleur.
– Faites germer les plants de pomme de terre à la lumière et au frais et plantez sous feuille plastique les pommes de terre hâtives selon la zone climatique.
– Semez les légumes primeurs sous serre ou châssis chauffé et saupoudré de marc de café qui éloigne la mouche de la carotte : carottes, choux de printemps, radis, laitues, persil, tomates, courgettes, aubergines, melons…
– Après le dégel tassez la terre autour des plantes soulevées par le gel pour faire coller la terre aux racines.
– Continuez le blanchiment des dernières endives et des pissenlits. Laissez les choux de Bruxelles en place, ils donneront plus tard des repousses tendres.
– Plantez les griffes d’asperge. Retirez le manteau de paille ou feuilles mortes sur les artichauts.
– Plantez la rhubarbe (plus elle est rouge, plus elle est douce) et diviser les touffes d’estragon pour obtenir des jeunes pousses bien tendres.

En agrément

Azalées

– Aérez le gazon, enlevez les dernières feuilles mortes et scarifiez la pelouse.
– Taillez la glycine en coupant à 2 yeux toutes les pousses latérales.
– Retirez les protections sur les rosiers dès que le gel n’est plus à craindre. Plantez de l’ail au pied de rosiers parfumés, cela renforce leur odeur.
– Nettoyez les pièces d’eau.
– Semez sous châssis les œillets et bouturez les géraniums. Semez en caissettes, au chaud, bégonias, pétunias, coléus, salvias, agératums, qui seront repiqués vers le 15 mai. Effectuez des boutures de buis, de lavande et douillets mignardises.
– Par beau temps, continuez la mise en place des plantes vivaces.
– Renouvelez la terre de bruyère autour des azalées et des rhododendrons sans agresser les racines de surface. Marcottez les bruyères.
– Taillez les arbustes et plantes grimpantes à floraison estivale en début ou fin de mois selon la région et le climat local.

Au verger

Cassissier

– Pulvérisez la bouillie bordelaise dès que les bourgeons gonflent et 10 jours plus tard. Elle protège préventivement contre la cloque du pêcher entre autres (inutile et trop polluant d’en mettre partout !). Et pulvérisez au sol une infusion de prêle pour prévenir les attaques de champignons. Enduisez les troncs d’un cataplasme d’argile délayée dans l’eau pour asphyxier les larves et emprisonner les germes de maladie comme la moniliose.
– Ne plus faire de traitement d’hiver quand les chaleurs reviennent.
– Taillez les arbustes à petits fruits en éliminant les vieilles branches. Taillez les poiriers et les pommiers mais attendez mars pour tailler cerisiers et pruniers, si cela s’impose.
– Vous pouvez faire des boutures de groseilliers, cassissiers : « à la sauvage » en plantant une branche jeune en pleine terre, ou en godets à l’étouffée avec de petites extrémités de rameaux.
– Traitez les tuteurs en bois contre la pourriture.
– Vérifiez les ligatures des nouvelles plantations pour éviter les étranglements.

Dicton : Février trop doux, printemps en courroux

TEXTE : DIDIER SAGON
PHOTOS : STOCKLIB

Please follow and like us:

Laisser un commentaire