En février

TRAVAUX DE SAISON : FEVRIER

Fantasque et imprévisible février, tu es capable du pire comme du meilleur.
L’hiver joue avec le printemps, terrible février au gel impromptu faisant suite à de magnifiques journées printanières.).
AU POTAGER
  1. Radis rond

    Semez, sous abri, les premiers radis. Dans un sol bien ameubli et humifère et à un emplacement ensoleillé, si possible. En pleine terre, en place, les oignons blancs et de couleur.

  2. En fin de mois, faites un semis clair de carottes à forcer et de navets à récolter en avril, laitues de printemps pour mai, choux hâtifs à consommer très tendres en juillet-août. Protégez d’un voile de forçage.
  3. Par beau temps, découvrez les légumes sous abri. N’oubliez pas de remettre les protections le soir, car les nuits sont encore fraîches.
  4. Surveillez les limaces qui sont déjà actives lors des redoux qui ne manquent de se produire. Répandez de la cendre de bois autour de la zone à protéger, le marc de café est aussi efficace.
  5. Désinfectez le sol avec du purin de prêle dilué à 10%. Afin de détruire une grande quantité d’oeufs, larves et autres insectes parasites.
  6. Dans le Midi : Semez en pleine terre, en pépinière, les choux, choux-fleurs et poireaux puis, en place, les pois, oignons, échalotes, navets et carottes précoces.
EN AGRÉMENT
  1. Chardon bleu

    Coupez à ras les anciennes tiges florales des vivaces (hélianthus, chardons bleus, verges d’or…), nettoyez et enlevez à la main les feuilles desséchées afin que les nouvelles pousses puissent bénéficier de place et de lumière et, ainsi, elles se développeront dans de bonnes conditions.

  2. Préparez le printemps des vivaces. Griffez la terre afin de rompre la croûte superficielle puis étalez une couche de compost (10 cm environ).
  3. Effectuez l’inspection des étiquettes. Ramassez celles qui sont tombées par terre, changez-les de place si elles sont attachées à une branche morte. Vérifiez que les liens n’étranglent pas l’écorce des branches.
  4. Renouvelez la terre de bruyère autour des azalées, camélias, rhododendrons. Creusez sur une profondeur de 20 à 30cm en prenant soin de ne pas abîmer les racines superficielles. Terminez en arrosant puis paillez avec des écorces de pin qui, vu leur acidité, sont la meilleure solution pour garder l’humidité. Renouvelez cette opération tous les 5 à 6 ans.
  5. Balcons et terrasses : Rempotez les plantes d’intérieur en éliminant les parties abîmées.
AU VERGER
  1. Taillez les actinidias (kiwis) afin de limiter la croissance des rameaux secondaires et les gourmands qui, eux, partent du pied. Supprimez les rameaux trop âgés. Cette opération est à effectuer quand il ne gèle pas pour ne pas abîmer
    le bois lors de la coupe.
  2. Effectuez un traitement antiparasitaire de fin d’hiver des arbres fruitiers au moment du débourrement (gonflement)
    des bourgeons avec un produit utilisable en agriculture biologique. Les traitements bio ne sont pas sans danger,
    respectez les précautions d’emploi et les dosages prescrits.
  3. Blanchissez les troncs des arbres et protégez-les contre les chevreuils et lapins. Le chaulage des arbres se perd
    peu à peu, il constitue pourtant une alternative aux produits chimiques phytosanitaires.
  4. Vérifiez et renouvelez les ligatures des arbres en espalier (plantés contre un mur de palissage orienté plein sud).
  5. Dans le Midi : A la fin du mois, commencez la taille des oliviers. Pensez à bien aérer le centre de l’arbre. Traitez l’abricotier contre la moniliose après la chute des pétales, avec une décoction de prêle diluée à 10%.
  6. Dans le Midi : Traitez les figuiers contre la mouche.
DICTON

S’il ne fait froid le jour d’Adam et Eve (St-Valentin) vingt jours trop tôt montera la sève

Texte : Jackie Houbron

Please follow and like us:

Laisser un commentaire