En juillet

TRAVAUX DE SAISON : JUILLET

 

Un dicton dit : « Jamais en juillet sécheresse n’a causé la moindre détresse » L’année passée j’ai eu une excellente récolte de tomates exemptes de toute maladie, mais à part cela rien ou presque. J’espère que cette année nous apportera un temps plus raisonnable avec un peu de pluie entre deux rayons de soleil. (Didier Sagon)

Au potager

Poivron

– Supprimez les stolons des fraisiers, gardez les plus beaux pour faire de nouveaux plants.
– Semez puis repiquez laitues pommées, chicorées frisées et scaroles, endives, choux d’hiver et de Bruxelles, poireaux (profondément pour
avoir un long fût blanc après buttage), choux-raves, scorsonères, haricots nains, radis noirs, navets, … Semez en place le fenouil bulbeux sous climat chaud et ensoleillé. Semez le mesclun, les aromatiques, les engrais verts.
– Tuteurez régulièrement et solidement les tomates, les écimer au-dessus de 5 bouquets sauf les tomates cerises et supprimez les gourmands. Traitez à la bouillie bordelaise contre le mildiou dès les premiers symptômes observés en respectant bien le dosage. Plantez des œillets d’Inde sur les rangs de tomate.
– Plantez de la menthe dans les rangs de choux pour éloigner la piéride. Disposez des pots de géranium entre les pieds de poivron pour écarter les pucerons.
– Après récolte, couper à ras les haricots, pois et laisser dans le sol les racines garnies de nodules riches en azote.
– Récoltez l’ail, l’échalote, l’oignon, quand le feuillage est bien sec. Les laisser sécher au soleil avant de les rentrer au frais dans un endroit aéré.

Au verger

Cerises

– Posez des pièges à guêpes et à frelons si ces insectes font trop de dégâts. Posez les pièges à phéromones contre le carpocapse.
– Dégustez les dernières cerises, abricots et petits fruits (cassis, framboises, groseilles, myrtilles, mûres…) si … les oiseaux les ont épargnés.
– Cueillez les fruits malades et brûlez-les, dégustez les premiers fruits hâtifs d’été, préparez le fruitier : désinfectez les clayettes et les murs au lait de chaux.
– Poursuivez les écussonnages (rosiers, lilas, aubépines, pommiers d’ornement…)
– Arrosez les fruitiers plantés au printemps. Bassinez le soir les arbres en espalier (surtout les pêchers) pour éviter au maximum l’évaporation.
– Taillez les framboisiers non remontants après la récolte, enlevez le vieux bois. Taillez les pêchers.
– Surveillez les arbres et étayez, si nécessaire, les branches trop chargées. Traitez contre la tavelure.
– Traitez les treilles contre le mildiou.
– Ensachez pommes, poires, grappes de raisin.

En agrément

– Ne tondez pas trop ras la pelouse pour limiter son jaunissement. Épandez du tourteau de ricin sur le gazon, il éloignera les taupes et
l’engraissera.
– Récupérez après floraison les bulbes des fleurs de printemps s’il est décidé de ne pas les laisser en place.
– Renouvelez les pièges à limaces.
– Taillez les rosiers non remontants et taillez les haies. Palissez les pois de senteur et autres fleurs volubiles.
– Marcottez les œillets des fleuristes par buttage des souches.
– Semez les bisannuelles et vivaces (roses trémières, campanules, pensées, pâquerettes, giroflées, mufliers, digitales, violettes, lin, lupins, pavots, lys, iris …) sous abri ombré. Maintenez le terrain humide. La germination étant longue et afin d’avoir des pieds forts pour affronter l’hiver, semez tôt.

Pivoine

– Divisez les plantes vivaces de rocaille, les iris, ancolies, pivoines… Cette opération permet de régénérer les plants et d’en obtenir de nouveaux…
– Si vous devez vous absenter longtemps supprimez les fleurs en formation de vos plantes d’intérieur, regroupez-les dans un endroit frais et éclairé et arrosez-les copieusement pendant une semaine.

 

Dicton : En juillet, mois d’abondance, le pauvre a toujours sa pitance.

TEXTE : DIDIER SAGON
PHOTOS : STOCKLIB

Please follow and like us:

Laisser un commentaire