En Juillet

TRAVAUX DE SAISON : JUILLET

Juillet, c’est l’heureux temps de l’abondance. On sort les bocaux pour mettre le potager en conserves de toutes sortes et le verger en confitures. Restez donc avec votre jardin, car il est bien sympathique.
AU POTAGER
echalote_stocklib_32121993_print
  1. Récoltez les échalotes, oignons et ails lorsque leur feuillage est jauni, en évitant de les blesser. Laissez-les ressuyer 1 à 2 jours au soleil. Cette opération est nécessaire car l’ennemi de la conservation de ces alliacées est l’humidité qui favorise le pourrissement.
  2.  Pincez les pieds de tomates. Enlevez les gourmands qui poussent à l’aisselle des feuilles, ce qui va permettre de concentrer la sève dans les tiges et les fruits. Conseil : Ne laissez que 4 à 5 bouquets de fleurs par pied.
  3. Faites les derniers semis de haricots à consommer en vert et pois nains vers le 15. Pour une récolte en septembre.
  4. Commencez à semer la mâche, échelonnez les semis de juillet à octobre afin d’avoir une production tout l’hiver. Sur un sol griffé en surface sur 5 à 10 cm et non ameubli. Tassez le sol, semez et tassez une nouvelle fois après le semis. Arrosez régulièrement jusqu’à la levée.
  5. Récoltez les concombres, cornichons, courgettes, pois, haricots verts, poirée, navets, laitues. Au fur et à mesure des besoins.
  6. Semez les chicorées frisées (durée de levée 5 à 8 jours). En cas de chaleur, ombrez le semis afin de garder la terre fraîche.
Impatiens

Impatiens

EN AGRÉMENT
  1. Paillez le sol dans les massifs afin d’éviter les arrosages trop fréquents. Les massifs de fleurs sont les plus exigeants en eau. Cela maintiendra le sol humide en évitant l’évaporation et c’est une bonne protection contre la pousse des herbes indésirables. De plus, il favorise la vie microbienne du sol.
  2. Supprimez les bourgeons poussant à l’aisselle des feuilles de dahlias ainsi que les petits rameaux latéraux afin d’obtenir de plus belles fleurs. Avec leurs tiges creuses, les dahlias exigent beaucoup d’eau, arrosez-les donc régulièrement et abondamment (sauf en début de végétation pour éviter le pourrissement).
  3. Désherbez les massifs. Travaillez de préférence sur un sol humide, le lendemain d’une pluie ou d’un arrosage : les racines seront plus faciles à arracher.
  4. Coupez les hampes défleuries des lupins et delphiniums. Cela leur permet de refleurir en automne.
  5. Tondez le gazon régulièrement 1 à 2 fois par semaine. En période de chaleur, tondez moins court (7 cm environ) et moins souvent, ce qui limite l’évaporation.
  6. Sur balcons et terrasses : Décroûtez la terre de temps en temps avec une petite griffe. L’eau d’arrosage pénètrera plus facilement au niveau des racines.
AU VERGER
  1. Récoltez les pommes et poires précoces, fruits rouges et à noyaux. Cueillez à maturité, faites attention de ne pas les entrechoquer et évitez le tassement dans les clayettes ou cagettes.
  2. Sur les abricotiers, coupez les rameaux ayant fructifié. Les rameaux de remplacement démarreront et fortifieront plus facilement.
  3. Traitez préventivement, à la bouillie bordelaise, la vigne contre le mildiou. Systématiquement après une forte pluie.
  4. Vérifiez régulièrement les pièges à frelons et guêpes. Renouvelez l’appât liquide toutes les semaines environ jusqu’à la récolte.
  5. Préparez le local qui servira à entreposer les fruits pendant l’hiver. Un traitement, utilisable en agriculture biologique, le débarrassera des parasites qui y ont trouvé refuge.
  6. Arrosez les jeunes arbres plantés au cours de l’hiver car ceux-ci n’ont pas encore un système racinaire très développé. Tous les 10 à 15 jours, mettez environ 20 litres d’eau à chaque arbre. Si le sol a tendance à faire une croûte, binez-le et assurez-vous que l’eau pénètre bien. Rappel : Attention à la législation en vigueur en cas de sécheresse.
DICTON

Beau à la St Joël (13 juillet), Froid à Noël

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire