En juin

Travaux de saison : Juin

Nos anciens disaient :
« Juin bien fleuri, vrai paradis », les beaux jours sont là,
nos jardins sont resplendissants,
alors profitons-en et ouvrons-les
aux passants pour le plaisir des yeux.

Au potager

 

– Repiquer les laitues, choux et poireaux après les avoir habillés (racines et feuilles coupées à 2 cm et racines enrobées dans
une bouillie de lithothamne, les poireaux prendront un bain d’une heure dans l’eau javellisée avant enrobage).
– Semer les cornichons, courges et concombres en pleine terre. Semer les potirons par groupes de 3 à 4 pour ne conserver que le plus beau et tailler. Semer les betteraves, les radis (arroser régulièrement). Semer les haricots secs et demi-secs. Pour étaler les récoltes, semez régulièrement les radis, salades, haricots.
– Pincer et tuteurer les melons, les isoler du sol. Paillez avec la paillette de lin.
– Enlever les gourmands des tomates, les jeter sur les choux, ils repoussent la mouche blanche. La proximité des tomates écarte également les altises. Tuteurer les pieds au raphia.
– Coucher les feuilles des aulx et oignons pour les faire mûrir.
– Butter les pommes de terre et le maïs.
– Récolter les dernières asperges.
– Planter les aromatiques, les poireaux d’hiver.
– Surveiller poireaux et haricots et traiter préventivement à la bouillie bordelaise contre la rouille.

En agrément :

– Arroser le soir ou mieux la nuit sans mouiller les feuilles.
–  Semer les fleurs bisannuelles, pensées, pâquerettes… et les dernières annuelles. Planter les derniers dahlias, bégonias, glaïeuls, cannas, qui fleuriront à l’automne.
– Tailler les haies de conifères et les bassiner au jet toutes les semaines pour lutter contre les acariens.
– Supprimer les fleurs fanées des rosiers et supprimer les gourmands qui poussent sous le niveau de la greffe et épuisent la plante.
– Apporter un peu de magnésie au pied des rosiers, elle renforce la floraison.
– Bouturer hortensias, forsythias… Récolter la lavande avant que les fleurs ne tombent. Pincer les géraniums lierres.
– Désherber et supprimer les fleurs fanées.
– Semer une nouvelle pelouse. Arroser par temps sec. Dans les zones très sèches, essayer le gazon des Mascareignes « Zoyzia tenufolia ».
– Supprimer les dernières feuilles fanées des bulbes de printemps qui resteront en place.
– Surveiller vos buis et dès les premiers signes de présence de pyrale (2ème génération) traiter avec le bacillus thuringiensis ssp. Kurstaki (20 g pour 10 L d’eau) associé à un agent mouillant étalant qui colle le produit sur les feuilles. Le traitement sera renouvelé en août pour la 3ème génération, la première s’est développée en avril.

Au verger :

-Étayer les branches surchargées.
– Ensacher les fruits, pommes et poires.
– Installer les nichoirs à oiseaux pour attirer les mésanges.
– Poser les fils effaroucheurs et affolants sur les fruitiers. Si les oiseaux sont voraces, passer aux filets bien qu’ils soient généralement délicats à poser.
– Faire tomber les cerises momifiées et jeter ou brûler les fruits ramassés.
– Badigeonner au pinceau avec de l’alcool à brûler les rameaux envahis de pucerons. En début de mois, poser les pièges à phéromones contre les carpocapses qui vont s’attaquer aux fruits.
– Bouturer les actinidias. Greffer en écusson les abricotiers, groseilliers, néfliers. Greffer les pêchers par approche en placage.
– Dans le sud, c’est l’époque de plantation des agrumes.
-Tailler en vert les fruitiers. Palisser les mûriers, groseilliers, framboisiers. Pailler les arbustes.
– Protéger les fruits ramassés ou cueillis pour les conserver convenablement.

DICTON :

Abeilles de mai valent de l’or,
en juin c’est chance encore.

Texte : Didier SAGON

Please follow and like us:

Laisser un commentaire