En mai

 

Travaux de saison : Mai

Redoutons les brouillards de mai, les pluies et le froid qui peut être encore très vif le matin.
Dès que les rayons du soleil auront réchauffé l’atmosphère et la terre, il nous faudra retrousser nos manches, le planning des activités au jardin est chargé.

Au potager

– Traiter les fèves et autres plantes au savon noir contre les pucerons. Supprimer les extrémités des plantes infestées.
– Planter les tomates, aubergines, poivrons, en enfouissant des orties sous la motte. Planter profond, en biais, sous quelques poignées de bon terreau, en orientant le plant vers le tuteur ce qui permet le développement de nouvelles racines.
– Détruire les premiers parasites indésirables. Disposer des morceaux de pomme de terre au sol pour piéger les larves de taupin, les vers fil de fer.
– Poser des filets sur vos fraisiers si les oiseaux causent trop de dégâts.
– Quand la terre est suffisamment réchauffée à plus de 15°C, commencer les semis de haricots toutes les 3 semaines.
– Arroser les plantes toutes les 3 semaines avec du purin d’ortie.
Sur les choux, poix, haricots, pulvériser du lithothamne.
Incorporer 1kg pour 10m² de cendre de bois riche en potasse sur la parcelle des haricots. Biner régulièrement le potager.
– Semer les choux d’hiver, les brocolis et les choux de Bruxelles dans un sol qui n’aura pas été fraîchement fumé.
– Transplanter les godets de plants d’arachide dans un sol léger, meuble et profond quand le sol est chaud, bien ensoleillé. Attention les campagnols aiment aussi les grignoter à l’apéro, enterrer un grillage jusqu’à 10 cm de profondeur tout autour de la planche, ou transplanter dans des bacs qui seront entreposés dans un endroit chaud et lumineux.

En agrément :

– Placer les jardinières, sortir celles qui étaient entreposées à l’abri dès que les chaleurs remontent : pétunia pélargonium… Au bout de 15 jours, apporter un engrais organique.
– Supprimer les fleurs fanées des tulipes, narcisses… et laissez les feuilles se dessécher.
– Planter et semez les annuelles en pleine terre : oeillets d’Inde, capucines, gauras, tabac d’ornement…
– Tailler les arbustes à floraison printanière : forsythias, seringats, groseilliers à fleurs, lilas. Supprimer les anciennes branches dont l’écorce est grise, garder les tiges vertes et les raccourcir d’un tiers pour favoriser le départ de nouveaux rameaux porteurs de fleurs l’année prochaine. Donner la forme aux arbustes. Tailler les haies de conifères.
– Semer du persil au pied des rosiers, il repousse les pucerons verts.
– Planter les glaïeuls et bégonias dans une terre fraîche et sableuse et surtout sans fumier frais.
– Faire des boutures de thym.
– Sortir les plantes grasses et cactées au soleil. Aérer la serre, et si le soleil est trop fort, blanchir la face intérieure des vitres au blanc
d’Espagne.

Au verger :

Éclaircir les fruits à 2 à 3 par bouquet pour obtenir de beaux fruits bien formés et bien colorés car mieux exposés à la lumière. A effectuer sur pommiers, poiriers…
– Lutter contre la mouche des fruits et la tavelure : pulvériser du soufre et de l’extrait de prêle et poser les pièges chromatiques jaune englués qui attirent mouches, aleurodes, mineuses, noctuelles, pucerons.
– Inciser les écorces afin de faire un barrage de sève pour favoriser un œil ou un rameau si, l’entaille est au-dessus, pour le défavoriser si l’entaille est en dessous. Progressivement l’entaille va disparaître naturellement. L’opération est délicate à réaliser pour une réussite parfaite.
– Bouturer les figuiers, les greffer en couronne.
– Tailler en vert les arbres fruitiers à noyau.
– Arroser si le temps est sec.
– Attacher les rameaux formés sur les formes palissées (framboisiers, mûriers, etc.).

DICTON :

Rosée de mai
fait tout beau ou tout laid.

 

Texte : Didier SAGON

Please follow and like us:

Laisser un commentaire