En Mai

Ça y est, le printemps s’est enfin installé. Mai, le mois du muguet, avec ses jours qui rallongent,est le bienvenu. Les fleurs s’épanouissent, les légumes grandissent à vue d’oeil mais prenez garde aux Saints de Glace (11, 12 et 13) et leur souffle glacial.

Travaux de saison : Mai

Ça y est, le printemps s’est enfin installé. Mai, le mois du muguet, avec ses jours qui rallongent,est le bienvenu. Les fleurs s’épanouissent, les légumes grandissent à vue d’oeil mais prenez garde aux Saints de Glace (11, 12 et 13) et leur souffle glacial.

Au potager

1. Plantez, en pleine terre, en place, les salades semées en avril (de préférence en soirée ou lorsque la parcelle est à l’ombre). N’oubliez pas d’arroser au pied.
2. Semez, en pleine terre, en pépinière, les choux d’hiver et de Bruxelles qui seront récoltés l’hiver prochain (évitez les sols trop riches en azote et les fumures fraîches qui favorisent l’éclatement et le développement de champignons).
3. Semez, en pleine terre, en place, les carottes pour l’hiver dans un sol bien ameubli, qui favorise le développement des racines et exempt de pierres et cailloux qui facilitent les racines fourchues (pas d’apport de fumier et de compost mal décomposés).

Echalotes

Échalotes

4. Binez régulièrement les échalotes (elles détestent la concurrence, surtout en début de végétation). Attention de ne pas les déchausser.
5. Semez les pois à grains ridés. Ils sont moins adaptés à la culture précoce, par contre, ils résistent mieux à la chaleur.
6. Semez les haricots en échelonnant les semis de 15 jours à 3 semaines (à partir du 15, dès que la terre est réchauffée à au moins 15 à 16°C).

 

 

En agrèment

Limace

Limace

1. Continuez la plantation des dahlias, si nécessaire. Attention aux limaces qui apprécient particulièrement les jeunes pousses tout juste sorties de terre.
2. Nettoyez les massifs et plates-bandes de pétunias, œillets et roses d’Inde mis en place en avril. Fertilisez-les avec un engrais liquide bio (Voir Guide de Sélection « été 2016 »).
3. Surveillez l’état sanitaire des rosiers. Traitez préventivement avec des décoctions de prêle. Nota : Évitez-leur la proximité des roses trémières qui sont susceptibles d’amener la maladie de la rouille.
4. Taillez les lilas et forsythias. Ces arbustes à floraison printanière sont taillés après avoir fleuri.
5. Tuteurez les grandes tiges des touffes de pieds d’alouettes, mufliers et pivoines (avec des tuteurs circulaires).

Sur balcons et terrasses

Sortez peu à peu les plantes gélives conservées en hiver dans la véranda ou le garage : fuchsias, géraniums, grandes plantes d’intérieur comme les ficus ou les lauriers-roses (rempotez celles qui en ont besoin).

Au verger

1. Surveillez de près les attaques de pucerons. Traitez, si nécessaire, avec un produit spécifique utilisable en agriculture biologique avant que les feuilles ne soient enroulées.
2. En début de mois, traitez, à la bouillie bordelaise, les pommiers et poiriers contre la tavelure qui attaque toutes les parties végétatives, feuilles, rameaux et fruits (sauf pendant
la floraison, ce qui pourrait gêner la pollinisation).
3. Traitez, à l’aide de pièges anti-insectes, les variétés de cerises tardives. Plaques engluées de couleur jaune à installer vers la fin du mois, 2 ou 3 par arbre suffisent.
4. Éliminez les branches chétives et mal formées sur les plantations de petits fruits. Cela éclaircira la touffe et favorisera la production.
5. Maintenez les framboisiers et mûriers chargés de fruits. Tendez des fils de fer entre 2 piquets, l’un à 40 cm et l’autre à 80cm.
6. Dans le Midi : Traitez les orangers et citronniers contre la fumagine et la mineuse.

Dicton

Fleurit le hêtre et chante le geai

Texte : Jackie Houbron

Mise à jour : Mai 2016

Please follow and like us:

Laisser un commentaire