En mai/juin

TRAVAUX DE SAISON APICULTURE : MAI/ JUIN

 

Les colonies ont été amenées à leur meilleur niveau pour profiter des premières miellées. Un léger nourrissement dit spéculatif a incité la reine à anticiper sa ponte pour avoir une population importante de butineuses. Il ne faut pas manquer le rendez-vous des grandes miellées.

Colonie importune

1. Surveiller le remplissage des hausses : Mettre toujours la première hausse sur une grille à reine pour éviter d’avoir du couvain dans les cadres à récolter. En présence d’importants champs de colza, ne pas hésiter à poser les hausses deux par deux. Le grand volume offert permettra une maturation plus rapide du nectar en miel.
2. Protéger vos colonies contre les pesticides : Demander aux agriculteurs voisins les dates de traitement pour confiner vos colonies pendant l’épandage (colza, verger…). Il ne leur est pas toujours possible de respecter l’interdiction de traitement en présence d’abeilles…
3. Préparer la miellerie pour la récolte de printemps : Le miel de printemps est généralement très clair et onctueux.
Il serait dommage de le mélanger aux miels d’été. En présence de colza, même en petite quantité, faire la récolte dès la fin de la floraison. Sa cristallisation est
très rapide et l’extraction devient alors impossible.

4. Visiter chaque matin les ruchers : La floraison des lilas sonne le début des essaimages. Capturer les essaims lors de leur premier regroupement à proximité
des ruches avant qu’ils s’éloignent à la conquête d’un nouveau logement de fortune et importunent vos voisins.
5. Surveiller les pièges à frelons asiatiques placés près de votre rucher. Renouveler régulièrement l’appât.

 

Texte : Jean-Paul Charron
Please follow and like us:

Laisser un commentaire