En Novembre

Travaux de saison : Novembre

On dit que « les pieds du jardinier ne font pas de mal au potager », cela n’est pas vrai, il reste encore tant de choses à faire
au jardin. Encore beaucoup d’activités malgré des journées très raccourcies.

Au potager

– Bêcher pour enfouir les engrais verts et fumiers. Ne pas bêcher trop profondément afin de conserver les micro-organismes à leur place (15 cm) mais bêcher à grosses mottes, le gel favorisera l’émiettement des mottes. Attention : pas de fumier sur les planches destinées aux oignons, aulx, échalotes, haricots).
– Planter l’ail blanc et l’échalote. Pour éviter l’humidité, planter sur un ados ou billon.
– Butter les plants d’artichauts et pailler. Butter les poireaux et pailler, cela facilite l’arrachage lors des gelées.
– On peut encore semer les variétés de mâche peu sensibles au froid.
– Mettre en place les dernières laitues d’hiver, les choux de printemps et l’oignon blanc.
– Conserver les légumes en silo : carottes, betteraves…
– Déterrer et diviser les couronnes de rhubarbe.

En agrément :

 

Bulbe d’amaryllis

– Rabattre et protéger les rosiers contre le froid. Butter leur pied.
– Rentrer les potées gélives. Les plants mis à l’abri serviront de pied mère pour réaliser des boutures au printemps : géraniums,… Démarrer les bulbes d’amaryllis pour obtenir une
floraison à Noël.
– Arracher les bulbes d’été et, si les fanes ne sont pas sèches, les laisser sécher à l’abri du gel avant de couper les feuilles.
– Continuer la plantation des oignons à fleurs et des bisannuelles
– Engraisser avec du sang desséché, os, corne en attente de transformation au printemps par les bestioles du sol.
– Tailler les arbustes à fleurs d’été. Planter les haies en respectant les distances légales avec les riverains.
– Effectuer une dernière tonte pas trop courte de la pelouse.
– Pailler. Protéger les hortensias.

 

Au verger :

Assiette de nèfles

– Planter arbres et arbustes à racines nues. Pratiquer un pralinage des racines. « À la Sainte Catherine, tout bois prend racine. »
– Tailler les kiwis après la récolte.
– Cueillir les derniers fruits sauf ceux qui sont encore meilleurs
après une petite gelée : coings, nèfles, prunelles (épines noires)…
– Ramasser et détruire les feuilles et fruits malades tombés au sol et enlever les fruits momifiés présents sur les arbres. Sinon composter les feuilles tombées.
– Pulvériser la bouillie bordelaise après la chute des feuilles contre la tavelure et chancre sur les arbres à pépins, sauf par temps de gel ou par grand vent…
– Bouturer cassissiers et groseilliers ainsi que la vigne.
– Tailler les framboisiers.
– Surveiller le fruitier toutes les semaines pour éliminer tous les fruits gâtés.

DICTON :

Le vent de novembre
arrache la dernière feuille

 

Texte : Didier SAGON

Photos : Stocklib

Please follow and like us:

Laisser un commentaire