En octobre

Travaux de saison : octobre

 

Les anciens disaient : « Octobre en gelée, chenilles trépassées ». Qu’en sera-t-il l’année prochaine de nos buis ? Bacillus thuringiensis devra encore nous venir en aide. C’est également le remède pour se débarrasser des chenilles processionnaires qui envahissent nos pins.

Au potager

Potiron

– Forcez les endives en cave dans des caisses et dans le noir ou au jardin dans un silo qu’il faut protéger des mulots par un grillage. La rapidité de pousse dépend de la chaleur, on peut jouer sur ce paramètre pour allonger la durée de consommation.
– Coupez les tiges fanées des asperges à 10 cm du sol et procédez au nivellement du terrain.
– Semez de la vesce qui sera enfouie au printemps après qu’elle ait fixé l’azote, le phosphore et le potassium
– Faites les semis et plantations dans un sol sec et sableux de préférence, ils hiverneront mieux et résisteront à une sécheresse de printemps. En sol lourd et compact, la végétation risque d’être stoppée et la pourriture se développer. Les semis et plantations réussiront mieux en février / mars, différez alors les semis de fèves, pois à grains ronds, aulx, échalotes, choux, laitues… sinon plantez sur billons.
– Récoltez navets, radis noirs, betteraves, potirons et les dernières courgettes.
– Nettoyez les souches d’artichauts et protégez-les pour l’hiver.
– Récoltez les haricots en grains, liez-les en touffes à suspendre dans un local sec.

 

En agrément

– Arrachez les dahlias à la fourche bêche et laissez-les sécher avant de les entreposer au frais. Même opération pour les glaïeuls.
– Plantez les bulbes, tubercules, rhizomes à floraison printanière. Mettez en place les bisannuelles semées cet été. Si le climat local est rigoureux, les conserver en pépinière abritée pour les mettre en place au printemps.
– Enlevez les feuilles sur le gazon qui sera tondu une dernière fois.
– Abritez les espèces délicates et fragiles des plants sur terrasses et balcons avec des feuilles sèches ou autres.
– Préparez les trous de plantation des futurs arbustes ornementaux et rosiers qui seront mis en place en novembre. En cas d’impératifs on peut, dès la fin du mois, planter les rosiers à racines nues en les pralinant et en faisant bien coller la terre aux racines.
– Mettez en pot les chrysanthèmes pour la Toussaint.
– Profitez des dernières fleurs, Rabattez les rosiers défleuris.
– Enlevez et nettoyez les tuteurs devenus inutiles sur les parcelles.

Tubercules de dahlia

Au verger

– Élaguez les arbres fruitiers à noyaux : abricotiers, cerisiers, pruniers. Ayez la main légère si vous ne voulez pas trop faire souffrir vos arbres.
– Continuez les cueillettes de fruits le matin et par temps sec avant l’arrivée du gel. Les fruits étant à maturité, redoublez de précaution
pour ne pas taler les fruits et leur garantir une longue conservation.
– Débarrassez les troncs et branches de la mousse par brossage ou à la pompe à pression (à distance). Le lichen, inoffensif pour les arbres, peut rester en place.
– Laissez des feuilles mortes au pied des arbustes si elles sont saines.
– Stratifiez au frais dans une caissette remplie de sable ou de tourbe les pépins et noyaux récoltés à semer en avril.
– Préparez les trous de plantation à faire le mois prochain car à la sainte Catherine tout bois prend racine.
– Ramassez et triez les fruits tombés, s’ils ne sont pas gâtés en faire du jus, de la compote, des confitures. Détruisez tous les fruits malades.
– Récoltez le raisin avant les premiers froids.

Dicton : En octobre le vent met la feuille au champ.

 

TEXTE : DIDIER SAGON
Photos : Stocklib

Please follow and like us:

Laisser un commentaire