En septembre

Travaux de saison : Septembre

Nos anciens disaient : « Au mois de septembre, le feignant peut aller se pendre ». Il y a encore beaucoup d’activité au jardin alors que l’humidité nocturne se fait plus présente et que l’air fraîchit en fin de journée. Il faut récolter fruits et légumes et les préparer à hiverner.

Au potager

– Récolter les tomates jusqu’à la fin du mois. Au-delà, arracher les pieds, les suspendre tête en bas et faire mûrir les tomates dans un local hors-gel avec une banane à proximité, elle accélère
la maturation, ou faire de la confiture de tomates vertes.
– Semer encore la mâche, les épinards, le persil, à abriter en hiver. Et en pépinière, semer les laitues brunes et blondes d’hiver, les oignons blancs. Dans le sud, semer les derniers haricots verts pour une récolte en novembre.
– Repiquer les dernières chicorées et choux d’hiver.
– Pour garder la blancheur et la tendreté des choux-fleurs, les recouvrir de quelques feuilles prélevées à la base.
– Récolter les arachides lorsque le feuillage a séché. La coque doit être ridée et la graine recouverte d’une pellicule rose.
Comme les pommes de terre, les laisser sécher sur le terrain. On peut parfaire le séchage au four pendant une dizaine de minutes.
– Planter les fraisiers qu’il faut bien arroser.
– Blanchir chicorées et scaroles en les liant sans trop serrer quand il n’y a plus de grosses chaleurs, sinon la pourriture pourrait attaquer les feuilles du cœur.

En agrément :

– Semer le gazon nouveau : le sol humide et chaud assure une bonne implantation avant l’hiver.
– Scarifier le gazon déjà bien installé.
– Installer des nids pour les crapauds comme des vieux pots de terre cuite.
– Installer à l’abri une boîte en bois, remplie de feuilles mortes et sèches. Elle fera un nid douillet pour les hérissons.
– Repérer et marquer les branches mortes que vous couperez pendant l’hiver. Tailler les haies.
– Commencer les plantations de bulbes à fl oraison printanière : jacinthes, tulipes, crocus…
– Repiquer en pépinière ou en place les pensées, myosotis, pâquerettes, giroflées…
– Semer en place : pavots, scabieuses, soucis, delphiniums annuels, plantes assez vigoureuses pour passer l’hiver sans trop de dégâts s’il n’est pas trop rude.
– Bouturer rosiers, conifères, fuchsias et géraniums en évitant les excès d’arrosage après la reprise des végétaux.

Au verger :

– Tailler les framboisiers remontants.
– Récolter le raisin.
– Penser aux conserves en bocaux de verre pour valoriser la production surabondante du jardin, c’est tendance !
– Pratiquer les dernières greffes à œil dormant, s’il faut remplacer des greffons desséchés ou décollés : pommiers, pêchers, cerisiers.
– Tuteurer et attacher les rameaux encore très fragiles issus des greffons.
– Entreposer à une température de 5 à 8 degrés, dans un local sombre, les pommes et les poires.

DICTON :

En septembre,
se coupe ce qui pend.

 

Texte : Didier SAGON

Photos : Stocklib

Please follow and like us:

Laisser un commentaire