Equateur et Galapagos

Copyright © Jardinot / photo : CReCER 2015

Equateur et Galapagos

Petite nation Andine, l’Equateur offre une étonnante diversité de paysages. Votre circuit vous fera découvrir toutes les richesses de cette partie du continent très dépaysante. De Quito, en passant par la Forêt Amazonienne pour atteindre ensuite la côte du Pacifique, en passant également par la Cordillère des Andes, vous traverserez des paysages étonnants, magnifiques et grandioses. Sans aucun doute, vous serez conquis par les multiples facettes qu’offre ce pays composé d’une population chaleureuse aux origines diverses qui participe beaucoup à toute sa richesse. Les Iles Galapagos, au pouvoir enchanteur et aux paysages à couper le souffle, abrite une extraordinaire variété d’espèces d’oiseaux, de reptiles, d’animaux marins qui étonneront et envoûteront les passionnés d’une faune exceptionnelle. Ceux qui se laisseront tenter par cette destination magique reviendront avec des souvenirs extraordinaires et inoubliables plein la tête.

Parcours

Jour 1 : Paris / Quito
Rendez-vous à Roissy Charles de Gaulle (vol régulier Air France™ à 7H15) et décollage pour Quito via Amsterdam (vol régulier KLM™ à 10h15). Arrivée à Quito prévue à 16H15. Ces horaires sont donnés à titre indicatif.

Jour 2 : Quito
Quito, l’une des plus belles villes du monde, est perchée à deux mille huit cent cinquante mètres dans un écrin majestueux de hautes montagnes. C’est un joyau architectural dont le cœur se visite comme un musée. Classée au patrimoine mondial de l’U.N.E.S.C.O.™, elle resplendit avec ses maisons blanches, ses ruelles pentues, ses palais et cours intérieures somptueuses. Visite de la place de l’Indépendance, de la cathédrale, de l’église San-Francisco, de l’église de la Compagnie de Jésus. Déjeuner, puis départ pour Caderon, petit village qui produit des figurines anthropomorphes et zoomorphes en pâte à sel (masapan) pignochées de teintes vives. Sortie vers la province d’Imbura. Arrêt à la ligne équinoxiale, la Mitad del Mundo, où a été établi avec précision le passage de la ligne de l’équateur en 1735 par l’expédition géodésique française. Vous pourrez vivre l’expérience unique de mettre un pied dans l’hémisphère sud et l’autre dans le nord ! Visite du monument qui héberge un petit musée ethnologique et visite d’un village aux essences de style colonial (ruelles, place centrale, église, place pour les corridas et magasins artisanaux). Continuation pour Otavalo par une belle route qui traverse de beaux paysages entourés de montagnes et volcans.

Jour 3 : Otavalo / Amazonie
Marché d’Otavalo, petite ville située à deux mille cinq cent cinquante mètres d’altitude réputée pour la gentillesse de ses habitants et pour la richesse de son marché, le plus célèbre d’Amérique latine, qui se présente en trois parties : marché de la laine et des tissus, marché du bétail (samedi seulement) et, enfin, marché des fruits et des légumes. Départ pour l’Amazonie. Les émotions se poursuivent. C’est une expérience parmi les plus fascinantes de quitter les hautes terres andines, d’admirer le changement impressionnant de paysage (végétation du Paramo et des sommets enneigés), de passer le col à quatre mille cent mètres d’altitude pour se retrouver quelques heures plus tard à trois cent mètres en pleine forêt tropicale ! Peuplée de groupes ethniques aux cultures très diversifiées, vous découvrirez avec certains d’entre eux l’une des régions les plus impressionnantes au Monde. Arrivée à l’embarcadère de la Punta, puis navigation de vingt minutes jusqu’à l’hôtel. Logement en lodge.

Jour 4 : Amazonie
Premier levé du soleil sur l’Amazonie. La forêt miroite dans le Rio Napo. Pas un cri, ni une voix. Départ, tôt, en pirogue pour la visite d’une école, puis démonstration de chamanisme, navigation sur le Rio Napo, arrêt pour voir le lavage de l’or par les orpailleurs. Visite du centre de sauvetage des animaux Amazonico. Ensuite, en cours de promenade dans la forêt, le guide vous fera découvrir arbres et plantes médicinales, démonstration des techniques de fabrication des céramiques dans une communauté. Rencontre avec une famille et découverte de ses conditions de vie.

Jour 5 : Amazonie / Puyo / Banos / Riobamba
Remontée de la Cordillère en direction de Puyo. Visite d’un atelier de balsa, puis continuation par la vertigineuse route du Canyon du Pastaza et l’allée des cascades jusqu’à Banos. Quarante-cinq minute de marche permettront d’accéder au site du Pailon del Diablo « Chaudron du Diable » où une chute d’eau impressionnante se déverse dans une crevasse dans un fracas irréel. Les plus téméraires pourront traverser en nacelle le canyon. Ensuite, nous visiterons la charmante ville de Banos, porte d’entrée et de sortie vers l’Amazonie. Tour de la ville qui baigne dans la végétation et reçoit en cascade les eaux sulfureuses qui jaillissent des entrailles du volcan. Visite d’un atelier d’ivoire végétal (albumen du fruit du palmier à ivoire). Départ pour Riobamba en passant par la Panaméricaine qui serpente à travers les hauteurs enneigées de la cordillère et la plaine humide des tropiques. Riobamba, surnommée « La Sultane des Andes », s’est développée autour du chemin de fer et est entourée de magnifiques sommets dont le plus haut volcan de l’Equateur : le Chimborazo (six mille trois cent dix mètres).

Jour 6 : Riobamba / L’Autoferro (le train des Andes) / Ingapirca / Cuenca
Départ par la route Panaméricaine à travers de grandes vallées fertiles. Arrêt pour la visite de l’Eglise de Balbanera, première en territoire équatorien, seul vestige de la fondation espagnole de la première ville de Quito. Arrivée à la gare d’Alausi. Embarquement à bord de l’autoferro. La descente Alausi – Nariz del diablo – Sibambe, effectuée à l’intérieur des wagons, dure une heure. Le train descend à pic huit cent mètres en zigzag sur une formation rocheuse qui a été nommée « le nez du diable » pour sa forme et la difficulté d’accès. Accueil à l’arrivée par des danseurs qui offriront au groupe un rafraîchissement. Visite d’un petit musée. L’autoferro, ainsi que le train, appartiennent aux chemins de fer équatoriens, seul responsable de leur bon fonctionnement. Par conséquent, nous ne pouvons garantir son fonctionnement à 100%. Si le train n’opère pas ce jour-là, la visite du Parc National de Chimborozo (réserve faunique) est prévue en remplacement. Ensuite, découverte des ruines d’Ingapirca (trois mille cent mètres), site précolombien le plus important du pays, conçu à une échelle réduite sur le modèle de Cuzco et bâti sur les hauteurs pour des raisons défensives. Départ pour la superbe ville coloniale de Cuenca (deux mille trois cent cinquante mètres) dont le centre historique est classé au patrimoine mondial de l’U.N.E.S.C.O.™.

Jour 7 : Cuenca / Guayaquil
Avec ses patios, ses ruelles, ses places fleuries, ses maisons pimpantes et leurs balcons de fer forgés, ses marchés, ses couvents et ses musées empreints de sérénité, avec la rivière romantique de Tomebamba qui traverse la ville flanquée de maisons en surplomb, ses ponts, ses nombreux restaurants, Cuenca possède un charme indéfinissable et est un centre artisanal réputé, une ville cosmopolite et active. Elle a su préserver son architecture coloniale. Visite de la ville, du marché aux fleurs, du musée des cultures aborigènes, du musée et de la fabrique des chapeaux de Panama confectionnés avec la « paja toquilla », plante qui pousse sur les côtes. Après déjeuner, départ pour Guayaquil. On grimpe jusqu’à des panoramas désertiques : on se retrouve au-dessus d’une mer de nuages, puis on redescend vers la plaine chaude et humide du Guayas. La route est jalonnée de plantations. Bientôt le choc avec l’arrivée dans la grande ville moderne et bruyante de Guayaquil.

Jour 8 : Guayaquil / Amsterdam
Départ pour un tour de la ville avec déjeuner en cours de route. Visite de la cathédrale, du monument de la Rotonda, passage par le quartier traditionnel de Las Penas et le cimetière et par le parc Seminarion avec ses nombreux iguanes. Puis, transfert à l’aéroport et envol pour Amsterdam en fin de journée.

Jour 9 : Amsterdam / Paris
Arrivée à Amsterdam à 13h45 puis arrivée prévue à Roissy Charles de Gaulle à 17h45. Horaires donnés à titre indicatif.

Extension Galapagos

Jour 8 : Guayaquil / Baltra (Galapagos)
Envol, puis, à l’arrivée à Baltra, transfert à l’embarcadère et traversée en ferry pour l’île de Santa Cruz. Accueil, présentation de votre séjour et installation pour trois nuits par le chargé d’opération de l’hôtel. Après déjeuner, visite de la station scientifique Charles Darwin.

Jour 9 / 10 : Navigation sur les Iles Galapagos
Pendant votre séjour sur les îles, la navigation et les visites se feront toute la journée et vous serez accompagnés par un guide naturaliste local anglophone ou hispanophone (pas de guide français sur les Galapagos). Ce guide sera accompagné de notre guide francophone, venu du continent, qui effectuera pour vous la traduction des commentaires. Le programme détaillé de ces journées sera communiqué une semaine avant notre arrivée sur les Galapagos. En effet, le gouvernement équatorien, représenté sur place par les responsables du Parc National de l’Archipel des Galapagos, décide de la planification des visites en raison des conditions climatiques, des raisons de sécurité, des changements saisonniers concernant la faune ou toute autre situation liées à la sécurité des passagers et de la conservation des richesses de la faune et de la flore des îles.

Jour 11 : Baltra / Guayaquil
Transfert et envol pour Guayaquil. Si les horaires de vol le permettent, un « city tour » de Guayaguil sera effectué. Transfert à l’aéroport puis envol pour Amsterdam.

Jour 12 : Amsterdam / Paris
Arrivée à Amsterdam à 13h45. Arrivée prévue à Roissy Charles de Gaulle à 17h45. Horaires donnés à titre indicatif.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire