La Forêt des Carnutes mise à l’honneur sur France 3

France 3 Centre – Val de Loire diffusera, le lundi 18 janvier 2016 à 23h30, le film documentaire La Forêt des Carnutes avant de le mettre à disposition de tous

Copyright © Madame Dulac

La Forêt des Carnutes mise à l’honneur sur France 3

A la rencontre de la plus grande forêt domaniale française

Copyright © Christ Roi

mégalithes visibles en périphérie de la forêt d’Orléans

France 3 Centre – Val de Loire diffusera, le lundi 18 janvier 2016 à 23h30, le film documentaire La Forêt des Carnutes avant de le mettre à disposition de tous, pendant une semaine, sur l’offre de replay / VoD de France Télévision (www.pluzz.fr). Le film documentaire sera rediffusé, les semaines suivantes, en matinée sur les diverses antennes régionales de France 3.

Il sera rediffusé, le jeudi 21 janvier 2016 à 8h45, sur France 3 Centre, France 3 Paris Ile-de-France, France 3 Bretagne, France 3 Pays de la Loire, France 3 Haute Normandie et France 3 Basse Normandie. Ainsi que le 27 janvier 2016 sur France 3 Centre – Val de Loire après l’émission L’Enquête au Centre, vers minuit.

Le tournage s’est déroulé tout au long de l’année 2015 au fil des saisons par tous les temps. Le film part à la découverte de la forêt d’Orléans, la plus grande forêt domaniale française. C’est à voir lundi 18 janvier 2016 après le Soir 3, sur France 3 Centre – Val de Loire.

La forêt d’Orléans est la plus grande forêt domaniale française, une forêt multifonctionnelle riche d’un passé extraordinaire qui a non seulement marqué l’Histoire de France mais également participé à la façon dont on administre la forêt sur le territoire et au-delà de nos frontières. Il existe en forêt une étrange notion du temps. Un temps suspendu. Encore aujourd’hui, les plus prestigieuses chasses à courre, tradition millénaire initiée par les rois et les princes, ont lieu en forêt d’Orléans. Un autre rite, celui de la récolte des grands arbres, le bruit lancinant de la tronçonneuse, ce temps suspendu avant que l’arbre s’abatte dans un fracas déchirant et de s’ébrouer dans la futaie centenaire. Et plus loin la forêt qui repousse. Le cycle de la vie et de la mort. A la suite des forestiers, des historiens et des scientifiques, nous explorons ces trente-cinq mille hectares de forêt, modèle de cette gestion durable à la française, retraçons plus de deux mille ans d’Histoire, afin d’envisager la forêt de demain et les défis qui s’annoncent.

Retrouvez la bande annonce du film documentaire en cliquant ici.

Copyright © France Randonnée

Vue du tronc d’un arbre plusieurs fois centenaire dans la forêt d’Orléans

Pour l’Histoire…

Qui sont les Carnutes ?

Les Carnutes étaient un peuple de la Gaule Celtique, exploitant le riche plateau de Beauce. Ils ont donné leur nom à la ville de Chartres.

C’est quoi la forêt des Carnutes ?

La forêt des Carnutes s’étendait de la Seine à la Loire, incluant les régions de Chartres et d’Orléans. Elle était le centre de la Gaule et le siège du culte druidique. C’est là, quelque part dans l’antique forêt profonde, que les druides de toute la Gaule Chevelue (ndlw : terme qui désigne la Gaule non soumise à Rome entre -58 et -51 avant Jésus Christ) tenaient un conseil annuel. On pense qu’il pourrait s’agir d’une place située aux abords de la ville actuelle de Saint-Benoît sur Loire, si ce n’est le centre du village lui-même. Aujourd’hui, il en reste, principalement, la forêt d’Orléans où l’on peut admirer encore voies romaines et autres vestiges de l’époque gallo-romaine.

Quelle est l’histoire du lieu ?

Les historiens estiment que jusqu’à presque l’époque du Moyen Age, voire pendant le début de la période, la forêt des Carnutes était vue comme un lieu religieux sacré où l’on pouvait communiquer avec les Dieux et les esprits de la Nature. Pendant toute cette période, c’était, avec la non moins célèbre forêt de Brocéliande, un lieu de culte privilégié des druides et plus généralement du monde celtique. On peut d’ailleurs y voir encore de nombreux vestiges de cette époque (cromlechs, mégalithes, cercles de rite, etc.). Mais plus tardivement, c’est aussi un lieu qui sera âprement disputé entre la couronne de France et les ducs d’Orléans qui y verront un terrain de chasse inépuisable, sans parler des ressources en bois. Aujourd’hui, c’est un magnifique lieu pour se promener et s’évader dans des rêves de druides et de chasse à courre ; un lieu où se mélangent Histoire et Nature à la perfection.

Copyright © Dargaud pour René Goscinny et Albert Uderzo

Extrait d’Astérix et les Goths

Texte : Jardinot, Anne Lepais pour France 3 Centre – Val de Loire, Carnutes.com & Wikipedia

Please follow and like us:

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Jardin Grelinette – Nieuwste woninginrichting

Laisser un commentaire