Grand tour de Roumanie

Grand tour de Roumanie

12 JOURS /11 NUITS

 du 07 au 18 juin 2017 ou du 14 au 25 juin 2017

Bucarest, les Carpates et la Transylvanie, le Maramures, la Modalvie roumaine et la Bucovine, le delta du Danube et la mer Noire.

La splendeur des monastères peints et des églises en bois constitue un ensemble unique au monde qui justifie à lui seul un voyage en
Roumanie. Après une découverte de Bucarest, vous traverserez les antiques routes de commerce des Carpates et la Transylvanie saxonne pour atteindre le vieux pays du Maramures, authentique
jardin au mode de vie rural préservé. Puis vous serez étonnés par les richesses spirituelles de la bucolique Bucovine. A l’est, sur la mer Noire, le littoral, inépuisable source de santé, embrasse le delta du Danube, réserve exceptionnelle de la biosphère d’un intérêt écologique majeur, sanctuaire de la nature et écosystème unique en
Europe. Il s’étend sur quelques 250 km de côtes avec, entre la frontière bulgare et l’agréable Constanta, 55 km de sable fin et blanc et des stations balnéaires dont certaines existaient déjà à la fin du XIXème siècle. La Roumanie est une véritable mosaïque de paysages, de cultures, de traditions et de légendes avec également une agriculture séculaire, un folklore, des saveurs culinaires et des vins à découvrir et déguster, avec modération ! Un patrimoine exceptionnel et une hospitalité sacrée !

59206485 - bicaz canyon in romania, one of the most spectacular roads in romania

J 1. PARIS – BUCAREST

Rendez-vous à ROISSY. Vol régulier à destination de Bucarest. Dans l’ancien quartier de la nomenklatura communiste, visite du palais du Printemps, ancienne résidence du dictateur Nicolae Ceausescu : 80 chambres, une piscine intérieure, une salle de cinéma témoignent du luxe et de l’opulence dans lesquels vivaient le dictateur et sa famille. Puis, tour panoramique d’une capitale passionnante que l’on surnomma entre les deux guerres « le petit Paris ».
Installation à l’hôtel. Dîner typique en ville.

J 2. BUCAREST, TARGOVISTE, CURTEA DE ARGES

Départ pour Targoviste. Tour panoramique de la ville puis visite de l’ancienne caserne militaire transformée en musée où fut exécuté le couple Ceausescu, notamment la salle improvisée en guise de tribunal et les lits en fer où les époux passèrent leurs dernières nuits. Déjeuner, puis route pour la vallée de l’Olt. Visite de Curtea de Arges, l’une des plus
anciennes villes du pays avec, au cœur du monastère, l’église épiscopale décorée avec opulence, où sont inhumés les membres de la famille royale roumaine.

J 3. CURTEA DE ARGES, SIBIU, SIBIEL, ALBA IULIA

Entrée en Transylvanie, ancienne province dotée de superbes villes et villages. Arrivée à Sibiu, capitale européenne de la culture en 2007, l’une des plus belles villes historiques et des mieux préservées d’Europe avec un vaste ensemble de vieux quartiers. Via un dédale mélancolique de rues pavées, places, fontaines, ponts et demeures anciennes aux couleurs
pastel et toitures ornées de grandes lucarnes. Découverte à pied de cette étonnante cité médiévale. Puis, déjeuner traditionnel chez l’habitant avec folklore local dans le village bucolique de Sibiel. Visite de la plus belle collection d’icônes sur verre de Roumanie. Poursuite vers Alba Iulia et sa citadelle isolée par des enceintes de style Vauban.

J 4. ALBA IULIA, MINES DE SEL DE TURDA, CLUJ NAPOCA, BAIA MARE

À Alba Iulia, visite de la cathédrale catholique Saint-Michel, puis de la mine de sel de Turda avec, pour principale attraction, le lac de la Mina Maria Tereza. Salina Turda figure sur la liste des monuments historiques du Ministère de la Culture. Déjeuner. Route vers la dynamique Cluj Napoca. Visite du jardin botanique Alexandru Borza, connu comme le plus beau du genre en Europe. On y mène d’importantes recherches sur les plantes comestibles et les scientifiques en charge sont en relation avec des confrères de 450 jardins de plus de 80 pays différents. Vous y verrez un jardin japonais de style gyo-no-niwa, une magnifique roseraie, une section de cultures anciennes, de plantes médicinales, de flore du littoral et de forêts, une serre-aquarium avec des lotus géants et des plantes carnivores… Entrée dans le vieux pays de Maramures tapi au nord-ouest de la Roumanie. Isolé du reste du pays, le Maramures a entretenu au cours des siècles une civilisation originale et vigoureuse : un jardin de culture roumaine dans un environnement mouvementé. Arrivée à Baia Mare.

J 5. BAIA MARE, SAPANTA, SIGHETU MARMATIEI

Découverte des paysages et villages du Maramures et des vallées de la Mara et du Cosau avec arrêts à Mara, Desesti, Breb et Sarbi (atelier de chapeaux). Continuation via Calinesti et Fetesti. Déjeuner à Sighetu Marmatiei, ville natale de l’écrivain Elie Wiesel. Visite émouvante de la prison-mémorial de Sighet dédiée aux victimes du communisme. Puis visite du cimetière de Sapanta, baptisé « le cimetière joyeux » par un français lors d’une visite. Ce cimetière étonnera le visiteur par ses couleurs éclatantes. Les croix ont été sculptées et repeintes en bleu. Les tombes sont décorées d’une scène de la vie du mort. Retour à Sighetu Marmatiei. Dîner traditionnel avec folklore.

44262398 - barsana wooden monastery, maramures, romania. barsana monastery is one of the main point of interest in maramures area.

Eglise de Barsana

J 6. SIGHETU MARMATIEI, VAMA, GURA HUMOROLUI

Découverte de la vallée de l’Iza. Visite de l’église en bois de Barsana, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle possède un ensemble de peintures décoratives d’une valeur particulière et un curieux portique d’entrée à deux niveaux. Arrêt au village de Stramtura réputé pour ses costumes et ses élevages de moutons. Puis visite à Rozavlea de l’église en bois des Saints Archanges Michel et Gabriel. Décorée de peintures intérieures, elle est classée monument historique par les autorités roumaines. Déjeuner à Viseu de Sus. Route pour la Moldavie roumaine et la Bucovine « le pays des hêtres », région bucolique aux merveilleux paysages et traditions bien ancrées, où s’égrènent villages aux maisons multicolores, foyers chaleureux et raffinement esthétique et ancestral de la civilisation paysanne, à travers monts et collines, l’un des hauts lieux du monde orthodoxe. Arrêt au village de Ciocanesti et ses maisons peintes, emblème de la Bucovine. Puis, à Vama, visite d’un atelier artisanal d’oeufs peints avec des couleurs végétales. Arrivée à Gura Humorolui.

J 7. GURA HUMOROLUI, LES MONASTERES PEINTS DE LA BUCOVINE, PIATRANEAMT

Visite du monastère d’Humor qui accueillait jadis une école où l’on enseignait l’art de la calligraphie et de la miniature. Puis, visite du monastère de Voronet et de ses fresques exceptionnelles et uniques qui ont fait sa renommée. De plan tréflé, qualifiée de Sixtine de l’Orient, chef d’oeuvre de l’art sous l’influence byzantine, l’église est un des plus beaux monuments de rite orthodoxe du monde. Continuation via Targu Neamt. Visite du monastère d’Agapia qui renferme des
fresques peintes par Nicolae Grigorescu entre 1859 et 1862 avant qu’il ne rejoigne l’école de Barbizon.
Arrivée à Piatra Neamt. Ascension en téléphérique au sommet de la colline Cozla et vue panoramique sur la ville et l’église Etienne le Grand aux murs de brique ornés de disques de céramique vernissée.

J 8. PI ATRA NEAMT, GORGES DU BICAZ, CORUND, SIGHISOARA

Traversée par une route spectaculaire au décor sauvage des gorges du Bicaz via le barrage naturel du lac Rouge. Déjeuner hongrois dans le splendide pays des Sicules, ethnie magyare attachée à son identité et son patrimoine qui affirme être descendante des Huns. Retour en Transylvanie, et arrêt au village de potiers de Corund. Continuation vers Sighisoara, cité féodale admirablement conservée, fondée par des artisans et des marchands. La visite panoramique pédestre commencera par la tour de l’Horloge, dont le mécanisme du cadran actionne deux groupes de figurines en bois qui annonçaient les heures d’embauche et de débauche des ateliers de la cité, puis se poursuivra par la maison natale de Vlad Dracul, qui inspira le célèbre personnage de Dracula à Bram Stoker et se terminera par l’église de la colline.

J 9. SIGHISOARA, HARMAN, BRASOV, BRAN, POIANA BRASOV

Arrêt dans le joli village coloré de Saschiz, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, et traversée de Crit. Route pour Harman et visite de l’église fortifiée. Ces églises spécifiques aux villages saxons jouèrent un rôle religieux et militaire pendant plus de cinq siècles. Au nombre de 300, elles sont l’un des plus denses systèmes de fortifications médiévales du continent européen. Continuation vers la cité cossue de Brasov, surplombée par la colline Tâmpa et visite panoramique du cœur historique et médiéval avec la place du conseil et l’église noire. Déjeuner. Départ pour Bran. Visite du célèbre et romantique château, perché sur un rocher, associé à la légende de Dracula.
Construit au XIIIème siècle. par des chevaliers de l’ordre teutonique. Dîner typique avec musique roumaine à Poiana Brasov, station de montagne la plus réputée du pays.

J 10. POIANA BRASOV, SINAIA, TULCEA

Route pour Sinaia. Au coeur d’un superbe parc, visite du château Peles, ancienne résidence d’été de la famille royale. Ce fut l’une des demeures princières les plus modernes de l’époque, avec électricité et chauffage central. Peintures, mobilier, collection d’armes, tapisseries, boiseries, vitraux témoignent d’une extrême richesse et de styles divers issus de la
Renaissance allemande. Déjeuner avec dégustation de vins aux caves de Pietroasele. Route pour Tulcea, porte d’entrée du delta du Danube.

J 11. TULCEA, DELTA DU DANUBE, BUCAREST

Embarquement pour une croisière privative matinale sur les canaux du delta du Danube. Petit déjeuner à bord. Déjeuner dans un village du delta. Retour à Tulcea vers 15h00. Retour vers Bucarest.
Dîner typique en ville.

J 12. BUCAREST – PARIS

Visite du colossal palais du Parlement, second bâtiment le plus grand du monde (après le Pentagone), un volume estimé de 2,55 millions de mètres cubes, plus d’un millier de pièces, 20 000 ouvriers amenés de tout le pays ont travaillé à sa construction et des milliers de tonnes de matériaux… Puis déjeuner à Caru’ Cu Bere, la Charrette à bière, vieille brasserie
bucarestoise néo-gothique, ancien café littéraire, dans le quartier historique de la vieille ville, Lipscani. Petit tour à pied puis transfert à l’aéroport de Bucarest et envol à destination de Roissy.
L’ordre et le jour des visites sont sujets à modification en fonction de raisons techniques ou impératifs locaux. Le programme sera toutefois respecté.

Prix : 1660 €*

*Prix établi selon les conditions économiques connues au 05/09/2016 et révisables en cas de hausse du prix du transport lié au coût du carburant. Les taxes aériennes incluses sont susceptibles d’être modifiées et les tarifs peuvent en conséquence être réajustés.
Formalités Obligatoires
Passeport en cours de validité ou carte d’identité
avec date de validité inscrite sur la carte non dépassée.
Notre prix comprend :
~~ Les vols réguliers Air France Paris Roissy CDG / Bucarest et retour
~~ Les taxes aériennes et de sécurité
~~ Les assurances annulation/bagages et assistance rapatriement
~~ L’hébergement 11 nuits en hôtels 3*** ou 4**** (normes locales) selon les étapes , en chambre double standard
~~ La pension complète du dîner du J1 au déjeuner du J12
~~ Le circuit privatif en autocar climatisé et 3 bouteilles d’eau minérale, par personne et par jour , incluses à bord de l’autocar
~~ Les excursions et visites prévues au programme
~~ Les boissons (1/4 de vin ou une bière et ½ eau minérale
~~ Les services d’un guide francophone tout au long du circuit
~~ Les pourboires : pour le guide et pour le chauffeur

Notre prix ne comprend pas :
~~La chambre individuelle : 155 €
~~Le pourboire aux bagagistes

Pour réserver : Veuillez nous retourner le coupon voyage en suivant la procédure indiquée. (en cliquant sur ce lien)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire