Janvier/Février

TRAVAUX DE SAISON APICULTURE : Janvier/Février

 

Après un automne d’abord plus chaud puis plus froid que la normale, la consommation hivernale sera importante surtout pour les espèces hybrides. Les ouvrières ont continué à sortir tardivement sans pour autant rapporter des provisions et maintenant, avec le froid, elles doivent se suralimenter pour produire la chaleur nécessaire au maintien en vie de la grappe. Veiller à éviter la famine, les abeilles ne meurent pas de froid mais de faim.

Ruche connectée avec mesures : poids, humidité, température consultable à distance.

– Continuer à peser régulièrement vos ruches, si vous n’avez pas la chance de posséder
une ruche connectée ! Apporter du candi, directement au-dessus des cadres, en cas de froid intense. La chaleur de la grappe facilitera son extraction.
– Surveiller les chutes de débris sous les plateaux. Dès qu’ils deviennent importants, signe que les ouvrières préparent les cellules pour la ponte, commencer le nettoyage des plateaux grillagés par une journée ensoleillée (T>12°C), de préférence par un échange avec des propres pour limiter le temps de l’ouverture par le bas.
– Dès février, vous pouvez mettre des langes gras sous les plateaux grillagés pour noter la chute naturelle des varroas. Cela vous donnera une indication pour la nécessité d’un traitement de printemps antivaroose (plus d’une chute par jour).
– Il n’est pas trop tard pour profiter de nos commandes groupées pour renouveler vos abonnements aux revues apicoles. (site Internet ww.jardinot.fr ou contacter notre secrétariat).
Contact : responsable.apiculture@jardinot.fr

 

Texte et photos : Jean-Paul Charron
Please follow and like us:

Laisser un commentaire