La bourrache

La bourrache (Borago officinalis)

Plus connue sous son nom commun, la bourrache est aussi appelée : langue de bœuf, boursette, pain des abeilles, herbe à la suée.

Cette plante annuelle de la famille des borraginacées (Borraginacée) serait originaire d’Asie Mineure ou d’Afrique du Nord.
On pense que son nom vient du latin « burra » qui signifie bure, cette grosse étoffe de laine que portaient les moines. Cela est sans doute dû à la texture de ses feuilles.

Présente un peu partout sur le continent européen, elle pousse spontanément sur le bord des chemins, et fleurit l’été dans les zones tempérées.

Ses fleurs bleu vif sont caractéristiques et composées de 5 pétales, 5 sépales et 5 étamines à anthères noires. Sa hauteur est en moyenne de 20 à 60 centimètres.

La bourrache était connue durant l’Antiquité et le Moyen Âge comme aphrodisiaque, voire comme drogue tonique et énergisante.

Plusieurs parties de la bourrache sont utilisées : les graines permettent d’obtenir de l’huile par pression à froid, excellente pour réhydrater la peau et comme traitement complémentaire de l’eczéma. On utilise également les feuilles et les fleurs, elles sont considérées comme
fébrifuges (contre la fièvre), sudorifiques (elles activent la transpiration) et diurétiques (elles augmentent la production d’urine).

 

Texte Michel Jouanne – Photo Stocklib

Please follow and like us:

Laisser un commentaire