Le bouturage

Bouturage, marcottage, division de touffes, ce sont des moyens de multiplier vos plantes favorites.

P1090073

Bouturage d’hortensia

Le bouturage

Bouturage, marcottage, division de touffes, ce sont des moyens de multiplier vos plantes favorites.

 

La multiplication des végétaux par bouturage, marcottage ou division de touffes permet de reproduire de manière simple et gratuite des plantes dont vous souhaitez rajeunir les pieds ou en augmenter le nombre.

Ces nouvelles plantes seront identiques aux pieds-mère et seront parfaitement adaptées au climat et au terrain. Vous pourrez également en faire profiter vos amis et participer à des bourses d’échange de plantes. Ces opérations de multiplication doivent toujours se faire à partir de plantes saines, vigoureuses et exemptes de maladies. Pour les plantes à feuillage panaché, prélevez des rameaux représentatifs de l’espèce à reproduire.

Le bouturage
P1090105

Hormone de bouturage

Méthode facile à réaliser est bien adaptée pour vos plantes annuelles notamment les géraniums et bégonias mais aussi les plantes vivaces comme les hortensias.

Choisissez des pousses bien aoûtées. Prélevez les boutures avec des outils préalablement désinfectés à l’alcool à 90°. Supprimez une partie du feuillage pour limiter l’évaporation foliaire ; le temps de la formation des racines. Trempez les racines dans des hormones de bouturage (voir guide de sélection) en prenant bien soin de secouer pour en éliminer l’excédant.

Pour bouturer bio : Plongez dans l’eau des branches de saule. Après quelques jours, il se forme un gel entourant les nouvelles racines. Trempez vos boutures dans ce gel il agira comme une hormone bio.

Plantez les boutures dans un mélange de tourbe blonde et sable à parts égales sans y ajouter d’engrais. Ne réutilisez pas un substrat ayant déjà servi pour des bouturages ultérieurs. Par exemple pour les hortensias, au début août prélevez des boutures ayant 15 à 20 cm de longueur n’ayant pas donné de fleurs sur des plantes saines et vigoureuses. Supprimez les feuilles de la base pour n’en conserver que celles de tête que vous raccourcirez pour éviter l’évaporation. Plantez dans un mélange de terreau et de sable. Arrosez copieusement et renouveler l’opération pendant plusieurs jours. Dès la reprise constatée, ne pas hésiter à pincer les premières pousses observées cela permettra d’étoffer et ramifier vos futures plantes.

P1090101

Bouturage

Protégez vos boutures en les couvrant avec du plastique transparent pour diminuer l’évaporation ; pensez à ouvrir de temps en temps pour éviter la pourriture surtout pendant les fortes chaleurs.

En novembre, vous aurez de nouvelles plantes bien enracinées bonnes pour la plantation.

Le marcottage

Méthode de reproduction demandant de la patience (plusieurs mois) mais sa réussite est totale et sans surveillance particulière.

Au printemps, couchez une branche de la plante à reproduire dans une petite tranchée en ayant au préalable entaillé l’écorce. Fixez au sol par des crochets et recouvrez de terre. Patientez jusqu’à la période de plantation puis sevrez la nouvelle plante en coupant la branche et prélevez la nouvelle plante racinée.

Il existe une méthode de marcottage aérien plutôt utilisée en horticulture.

 

La division de touffes

Méthode de reproduction très simple permettant de reproduire la plupart des plantes vivaces.

Elle se pratique pendant la période de repos et permet ainsi de profiter de la floraison l’année suivante.

Il suffit de trancher à l’aide d’une pelle-bêche la touffe à diviser. Profitez-en pour retirer les racines de liseron qui n’ont pas manqué pas de s’y installer. Il est aussi possible de couper des rhizomes à l’aide d’un sécateur pour reconstituer une nouvelle plante.

P1090055

Bouturage d’hortensia

TEXTE et photos : Bernard Glock

Please follow and like us:

Laisser un commentaire