Le fenugrec (Trigonella foenum-graecum)

Le fenugrec (Trigonella foenum-graecum)

Appelé aussi sénégrain, trigonelle, girofle grecque ou foingrec, il vient d’Europe méridionale et d’Asie. C’est une plante légumineuse annuelle herbacée de la famille des fabacées.

Dans l’Antiquité, cette plante était utilisée comme du foin que l’on donnait aux chevaux, d’où son nom.

Bien que préconisé par Hippocrate au Ve siècle avant J.-C, c’est seulement à la période médiévale que les vertus médicinales du fenugrec sont reconnues.

Le fenugrec est également une épice très appréciée, notamment dans la cuisine indienne, pour parfumer les poissons et les currys.

Ce petit buisson ne dépasse pas 50 cm de hauteur. Ses tiges supportent des ramifications nombreuses qui s’ornent l’été de petites fleurs jaunes papilionacées. Les feuilles sont réparties en lots de trois (trifoliées).

Le fruit s’apparente à une gousse dont la longueur peut atteindre 20 cm. Ce sont ces gousses qui renferment les graines de fenugrec.

Le fenugrec pousse facilement et se contente de sols calcaires. Sa culture exige assez peu d’humidité, et il appréciera davantage le soleil et la chaleur. Aucune fertilisation n’est nécessaire puisqu’il fixe l’azote de l’air.

Les feuilles et les graines sont broyées et utilisées en poudres, applications, cataplasmes, huiles, infusions et décoctions.

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES
Maladies cardio-vasculaires, hypercholestérolémie, troubles digestifs, dénutrition, anorexie, douleurs articulaires et musculaires, affections cutanées, infections, inflammations.

Texte Michel Jouanne – Photo Stocklib

Please follow and like us:

Laisser un commentaire