Légumes perpétuels

Légumes perpétuels

 

Pas de sol à préparer tous les ans, pas de semis ni de repiquage, pas besoin d’éclaircir, pas ou peu d’entretien, pas ou peu de ravageurs, moins d’arrosage…Le rêve du jardinier !

Ail des ours

Pour être honnête, il y a quand même quelques contraintes à respecter pour réussir car les légumes perpétuels sont des vivaces qui resteront en place au potager pendant plusieurs années.
Il est particulièrement nécessaire de bien travailler le sol au moment de la mise en place de ces plantes : décompacter soigneusement et en profondeur l’emplacement choisi pour permettre aux racines le meilleur développement possible en allant chercher l’eau et la nourriture en profondeur. Extirper minutieusement toutes les racines et rhizomes d’herbes indésirables.
Apporter du compost semi-décomposé en quantité pour favoriser les acteurs de la vie du sol, (prévoir environ 10L de compost par m²).
Choisir avec soin l’endroit idéal en fonction du légume, en particulier l’exposition (cf tableau) et l’encombrement de la plante par rapport aux plantes voisines (cf tableau), certaines variétés pouvant atteindre des dimensions importantes pour s’épanouir et d’autres être assez envahissantes.
Plutôt que des semis souvent aléatoires, il est préférable de mettre en place en mars / avril des jeunes plants élevés en godet.
Division et bouturage se font aussi au printemps dans la plupart des cas, (sauf pour le poireau perpétuel qui se divise à l’automne).
Les légumes perpétuels s’adaptent à tous les climats et résistent bien au froid comme aux grosses chaleurs. Il faut cependant éviter l’eau stagnante en hiver au niveau des racines.
Il est aussi fortement conseillé de pailler afin d’éviter la corvée d’arrosage.
Pour la plupart, le fait de les récolter servira de taille. Attention cependant à ne pas laisser monter les hampes florales qu’il faut impérativement couper.
Dans la grande majorité, les légumes perpétuels perdent leur partie aérienne en hiver, et sont souvent les premiers légumes à pointer en début de printemps pour nous offrir les premières récoltes.
Outre l’embellissement du potager, ils apportent dans l’assiette des saveurs différentes et originales.
Il existe deux types de légumes perpétuels : les vivaces, qui restent en place plusieurs années et les plantes qui se multiplient par leurs tubercules (capucine tubéreuse, oca du Pérou…). Pour ces derniers, le jardinier laissera quelques bulbes / tubercules en terre pour pérenniser la culture.

Mon conseil
Un changement de place tous les 5 à 6 ans est salutaire et bénéfique.
En profiter pour les diviser et retravailler le sol en ajoutant du compost. Cette opération de rajeunissement est aussi l’occasion d’échanger des plants avec vos voisins.

 

Texte et photos Jean-Marc Muller
Please follow and like us:

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Légumes perpétuels - Potager | Pearltrees

Laisser un commentaire