L’herbe à curry

L’herbe à curry

 

Une jolie plante décorative pour embellir et embaumer le potager, mais aussi parfumer de nombreux plats.

Pour décorer le potager

L’herbe à curry (Helichrysum italicum) est connue aussi sous le nom d’immortelle d’Italie ou d’immortelle jaune. Helichrysum vient du grec helios = soleil et chrysos = or, tout un programme… C’est une plante aromatique à fleurs jaunes de la famille des Astéracées.
Elle est originaire du bassin méditerranéen, et s’adapte bien au jardin de bord de mer.

C’est une vivace buissonnante pouvant atteindre 50 à 60 cm de haut. Son feuillage gris argenté rappelle un peu la lavande. Son inflorescence en capitule est caractéristique de sa famille botanique. La jolie couleur jaune de ses fleurs s’exprime en été de juin à août.

CONDITIONS DE CULTURE

Pour embaumer le jardin

Un sol bien drainé est préférable, car cette immortelle craint l’humidité qui stagne. Choisir une exposition bien ensoleillée. Vous pourrez la situer soit dans votre zone consacrée aux aromatiques sous réserve de l’ensoleillement, soit dans un massif de rocaille, car elle s’adapte très bien aux sols pauvres ou sablonneux. Si elle résiste bien à la sécheresse, elle est sensible aux grands froids. Il est nécessaire de bien la protéger avec un paillis adapté.
La multiplication de l’herbe à curry se fait par bouturage au printemps en prélevant des pousses herbacées non fleuries. En août, vous pouvez aussi bouturer des jeunes pousses et les faire hiverner à l’abri avant de les transplanter au printemps suivant.

ENTRETIEN

Réaliser une taille après la floraison, en fin d’été, juste pour couper les tiges fleuries, puis une autre taille au mois de mars pour supprimer le vieux bois et permettre à la plante de se développer plus harmonieusement.
Surveiller les invasions de pucerons.

RÉCOLTE

Cueillir les fleurs en début d’été avant complet épanouissement, les suspendre la tête en bas dans un lieu obscur et bien ventilé. Ainsi séchées, les fleurs conservent leur couleur et peuvent servir à la réalisation de bouquet pour l’hiver.
La plante étant persistante, les feuilles se prélèvent toute l’année au fur et à mesure des besoins.

CUISINE

Les feuilles dégagent un agréable parfum de curry qu’elles peuvent remplacer dans la cuisine, pour aromatiser le poisson, le riz, les marinades ou les volailles.

Mon conseil
Retirer les feuilles en fin de cuisson, afin d’éviter des troubles digestifs auxquels certaines personnes peuvent être sensibles.

Texte et photos : Jean-Marc Muller

Please follow and like us:

Laisser un commentaire