Mai / Juin

Un hiver trop doux suivi d’un printemps d’abord pluvieux puis très froid ne sont pas des conditions favorables au bon développement des colonies. Il faut redoubler de vigilance notamment en recherchant les pathologies dont la varroase.

Travaux de saison : Mai / Juin

Un hiver trop doux suivi d’un printemps d’abord pluvieux puis très froid ne sont pas des conditions favorables au bon développement des colonies. Il faut redoubler de vigilance notamment en recherchant les pathologies dont la varroase.

Un bel essaim

Un bel essaim

1. Traitement au MAQS : il n’est pas trop tard pour effectuer un traitement à l’acide formique – même en présence de hausses – si la pression du varroa est très importante (voir le PSE régional dont vous dépendez).
2. Poses des hausses. Surveiller le remplissage et ajouter une hausse dès le remplissage des cadres de rives. La présence de colza dans les environs de votre rucher doit vous inciter à la prudence : prévenez l’agriculteur de la présence de vos ruches pour qu’il vous avertisse avant de traiter. Vous pourrez ainsi tenir fermées vos ruches.
3. Récolter le miel de colza rapidement et dès la fin de la floraison. Il va rapidement cristalliser dans les alvéoles et ne pourra plus être extrait.
4. Surveiller vos ruchettes pièges d’essaims pour procéder à un enruchement rapide. Attention aux essaims « sauvages » récoltés : les observer dans un rucher de quarantaine pour s’assurer qu’ils sont sains.
5. Surveiller les pièges à frelons asiatiques placés près de votre rucher. Renouveler régulièrement l’appât.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez nous contactez, cliquer ici.

Texte : Jean-Paul Charron

mise à jour : mai 2016

Please follow and like us:

Laisser un commentaire