Mai/Juin

TRAVAUX DE SAISON APICULTURE : Mai/Juin

 

Miel de printemps récolté

Les miellées de printemps se suivent, selon les régions, dents de lion, aubépine, colza, fruitiers, acacia et avec elles, souvent c’est aussi la période des essaimages. Il faut rester vigilant en surveillant le remplissage des hausses et éviter une crise du logement poussant à l’essaimage.

– Contrôler régulièrement la récolte : vérifier le remplissage des hausses, visuellement et par pesées. Placer une nouvelle hausse dès que le remplissage arrive aux cadres de rives. Attention au bâtissage des cadres juste cirés, il faut parfois les retourner pour avoir des construct ions
symétriques.

– Visiter souvent le rucher, pour observer les essaimages éventuels : ils se produisent généralement en fin de matinée par un premier attroupement près des ruches avant de partir en milieu d’après-midi. Placer des ruchettes-pièges en hauteur pour les attirer. Enrucher les essaims captés et laisser fermer le trou de vol jusqu’au lendemain, nourrir au sirop.

– Attention aux miellées de colza. N’attendez pas la fin de la floraison des colzas pour récolter le miel. Présentant une forte proportion de glucose, il se cristallise très vite et souvent même dans
les alvéoles, il est alors impossible à extraire.

– Surveiller les pièges à frelons asiatiques placés près de votre rucher. Renouveler régulièrement l’appât surtout par temps chaud, l’alcool, répulsif pour les abeilles, a tendance à s’évaporer trop vite.

 

Texte et photos : Jean-Paul Charron
Please follow and like us:

Laisser un commentaire