Novembre – Décembre 2017

Numéro 422

Novembre – Décembre 2017

L’humeur de Claude Bureau

 

NE M’APPELEZ PLUS PURIN !

Il y eût la «GUERRE DU PURIN D’ORTIE» qui vit s’opposer il y a quelques années Bernard BERTRAND et Michel LIS, membres fondateurs de la CONFRÉRIE de l’ORTIE et l’ensemble des associations de jardins familiaux, aux lobbys des pesticides, alliés pour l’occasion au Ministère de l’Agriculture. Depuis la victoire des tenants du jardinage responsable, toutes les préparations naturelles à base de végétaux, alternatives aux produits chimiques de synthèse furent nommés : PURINS.
La notion de purin véhiculée par la ruralité porte une image nauséabonde.
Même si elles ne sentent pas toutes des fragrances florales, nos préparations végétales à l’action bio-stimulante et effet éliciteur ne doivent pas dégager d’odeurs désagréables.
Avec les « extraits de plantes fermentés », on n’observe pas forcément d’action immédiate ; ils sont de tels cocktails moléculaires qu’ils permettent de contrer maladies et ravageurs plus globalement qu’une seule molécule, comme c’est le cas avec les préparations du commerce.
Il existe plusieurs façons de concevoir un extrait fermenté !
Les décoctions : Elles sont obtenues en faisant bouillir les plantes. La décoction convient le mieux aux végétaux coriaces : la racine d’ortie, la prêle, l’absinthe, la consoude, la sauge… ; elles peuvent être utilisées à titre préventif ou curatif contre les maladies et les ravageurs. Certaines comme la décoction de consoude sont à la fois un engrais foliaire et un insecticide qui peut être parfois légèrement fongicide.
Les infusions : comme pour la tisane, on plonge des fragments de plantes dans de l’eau froide que l’on porte à ébullition ; dès que l’eau frémit, on laisse infuser en couvrant d’un couvercle jusqu’à refroidissement et on filtre. L’infusion est surtout recommandée pour les préparations insecticides…
Important : on ne stocke pas d’infusion, gardez quelques jours le surplus dans une bouteille au réfrigérateur.
Les macérations : Les principes actifs sont extraits à l’eau froide. Les macérations les plus répandues sont souvent fongifuges ou fongicides, mais elles offrent parfois des propriétés stimulantes pour la chlorophyle, leur action est douce. Certaines macérations peuvent avoir des actions insectifuges ou insecticides reconnues comme le vert de rhubarbe, le tabac, l’absinthe,
la fougère aigle, l’ortie, l’ail, la tanaisie ou le pyrèthre. Bien filtrées, elles peuvent être stockées dans un local sain et aéré à l’abri de la lumière et à une température n’excédant pas 15°C (la cave à vin est un excellent endroit pour conserver les extraits fermentés). Outre leur action insecticide et fongicide, les extraits végétaux fermentés stimulent les réactions défensives des plantes, ils favorisent une croissance harmonieuse du jardin et la vie microbienne du sol. Ce sont des remèdes efficaces à de nombreux problèmes phyto-sanitaires et pour cela, par pitié ! Évitez de les insulter en les traitant de purins !

Claude BUREAUX – Maître jardinier
sur France Info les samedis et dimanches / 5h45 – 7h17 – 11h55

 

Au sommaire de ce numéro :

 

L’HUMEUR DE CLAUDE BUREAUX
Ne m’appelez plus Purin !

LE COIN ASSOCIATIF
Opération Jardin’Or
Table des articles 2017
Offre long séjour « Un hiver en douceur »
Résultats Jardin’Or

LE JARDINAGE ÉCO-RESPONSABLE
La Chevêche d’Athéna, la Déesse de la Sagesse de nos prairies et jardins !

LE COIN LOISIRS
La Jaÿsinia, un jardin de plantes sauvages

LE COIN POTAGER
La puntarelle, « folle » chicorée
L’art de la conservation des légumes
Au potager, j’ai la raiponce à tout…
Le mizuna

LE COIN AGRÉMENT
Le kolkwitzia
Réhabilitez les plantes sauvages
Les effets du froid : tolérance, résistance, dégâts

LES PETITS PLATS

LES TRAVAUX DE SAISON

POUR OU CONTRE
Planter des arbres fruitiers à racines nues

LE COIN VERGER
Une petite forme pour petit jardin

LE COIN MATÉRIEL
L’affûtage des outils de jardin

CARNET DE VOYAGES
Le pays nantais
Milan et les lacs italiens

LE COIN BIBLIO

LE CALENDRIER LUNAIRE

LE COIN DES INFOS

Please follow and like us:

Laisser un commentaire