Novembre/Décembre

TRAVAUX DE SAISON APICULTURE : Novembre/Décembre

 

Les colonies ont été bien préparées à l’hivernage (visite sanitaire, traitement antivarroase ; complément de provision éventuel…) et sont prêtes à affronter le stress de l’hiver. De la qualité de l’hivernage dépendra la réussite de la saison prochaine.

Un rucher en hivernage

– Penser à laisser un espace au-dessus des cadres d’au moins 5 mm pour éviter aux abeilles
de passer par le bas des cadres pour atteindre les provisions. La température peut y descendre en-dessous de 8°C, température qui paralyse les abeilles. Laisser une grille à reine entourée de bois sous le plateau nourrisseur, par exemple. Se rappeler que les colonies ne meurent pas de froid mais de faim causée parfois par l’impossibilité d’accéder aux provisions.
– Peser vos ruches dès maintenant et ensuite noter régulièrement les pertes de poids. Une colonie d’abeilles noires consomme entre 10 et 15 kg de miel et les hybrides peuvent engloutir jusqu’à 25 kg de miel. Donner du candi en fin d’hiver.
– Laisser encore un peu les pièges à frelons asiatiques. Détruire les nids rendus visibles par la chute des feuilles, même vides, leur enveloppe pourrait servir de matériaux de base pour les nids de la prochaine saison.
– Surveiller l’état du rucher régulièrement, attention à la recrudescence des vols de ruches !
– Préparer le matériel pour la prochaine saison sauf les cadres à cirer à moins qu’ils soient entreposés dans un local chauffé.
– Effectuer les démarches réglementaires (déclaration en ligne sur le site « mes démarches » du ministère de l’agriculture et les assurances) avant la fin de l’année. Faire un double du récépissé de déclaration qui pourra vous être demandé pour obtenir des produits de traitement.
– Pour vos abonnements et assurances, demander à JARDINOT les formulaires de commande pour bénéficier des tarifs groupes.

 

Texte et photos : Jean-Paul Charron
Please follow and like us:

Laisser un commentaire