Les pois de senteur : une culture pas si facile !

Les pois de senteur : une culture pas si facile !

Le secret des pois de senteur, c’est qu’ils aiment la fraîcheur par-dessus tout. Il faut choisir
ceux que vous préférez : les parfumés ou ceux que l’on peut utiliser en bouquet.

Pois de senteur

 

Avant de semer :
Frottez la partie opposée à l’oeil avec une lime à ongle ou un papier abrasif sinon entaillez
cette même extrémité avec un couteau bien aiguisé ou un cutter et faites tremper 24 heures
dans l’eau. Semez en place ou en godet, au soleil léger ou à mi-ombre.
En « poquets » 5 à 6 graines ensemble. A 15 ° C, il faut 15 jours pour la germination. On pourra ne conserver que les beaux plants. Attention aux gelées : sous châssis ou en pleine terre, la température ne doit pas descendre en dessous de 4° C.
Attention aux limaces : elles sont très friandes des feuilles des pois.
Attention à l’arrosage : maintenir toujours la terre humide.
Prévoir un « tuteur » : les pois de senteurs ont besoin d’un support. Un grillage, une rambarde, un plessis, des barrières, des clôtures peuvent être utilisés.
On peut également fabriquer un genre de « tipi », 3 bambous de 2 m environ, plantés en triangle ou 4 plantés en carré attachés à leur extrémité.
Accélérez les pousses latérales : pincez les jeunes plants à 9/10 cm de hauteur.
Ajoutez une bonne couche de compost bien mûr.
Arrosez copieusement.
Faites durer la floraison. Maintenez toujours le sol humide, incorporez de l’engrais géranium
dans l’eau d’arrosage. Cueillez régulièrement les fleurs : ainsi la plante continuera à produire
de nouveaux boutons. Si des fleurs n’ont pas été coupées, faites-le lorsqu’elles sont fanées
afin qu’elles ne produisent pas de graines (ce qui stopperait totalement la floraison).
FLORAISON DE MAI : Semez fin février début mars, au chaud, à 16 ° C, une graine par petit
godet. Un mois après, repiquez dans un pot plus grand. Mettez en place en mai.
FLORAISON EN JUIN : Semez en place directement à partir du mois d’avril lorsque tout risque de gelée est écarté.

Texte : Joël Deschamps – Photos : Céline Travers

Please follow and like us:

Laisser un commentaire